Coordonnées

  • 418 623-2424
  • 1 855 623-2424
  • 5100, boul. des Gradins, Québec, G2J 1N4
  • Relations médiatiques : eric.levesque@sfpq.qc.ca
  • Demande d’accès d’information : responsableprp@sfpq.qc.ca

Adresse courriel

communication@sfpq.qc.ca

(Si vous travaillez pour la fonction publique ou parapublique, écrivez-nous avec votre adresse courriel personnelle.)

Donnez-nous les moyens! Les ouvriers de la fonction publique déposent leurs demandes syndicales

17 novembre 2022

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) a procédé ce midi au dépôt des demandes syndicales des ouvriers et ouvrières dans le cadre du renouvellement de leur convention collective. Des centaines de travailleuses et travailleurs de la fonction publique ont manifesté en guise d’appui à leur comité de négociations.

« Les ouvrières et les ouvriers tendent la main au gouvernement avec une phrase toute simple : donnez-nous les moyens! Les moyens d’entretenir le réseau routier, de servir les repas dans les prisons, d’entretenir nos édifices publics, de faire pousser les arbres dans nos pépinières. Ça passe par des conditions de travail attractives pour attirer et maintenir le personnel afin de délivrer efficacement les services publics auxquels les citoyennes et les citoyens sont en droit de s’attendre », indique Nathalie Garvin, vice-présidente responsable de la négociation de l’accréditation Ouvriers.

En tant que plus grand syndicat représentant des travailleuses et travailleurs de la fonction publique, le SFPQ amorce la négociation aujourd’hui avec un objectif clair : combler le fossé salarial qui sépare le personnel de la fonction publique du reste du Québec. Les ouvriers et les ouvrières de la fonction publique québécoise accusent un retard persistant qui s’établit en moyenne à 8,75 $/h. C’est pourquoi il réclame des hausses salariales substantielles de 3,00$ de l’heure par année pour trois ans.

« Plus que jamais, nous évoluons dans un contexte marqué par la rareté de la main-d’œuvre combinée à la plus importante augmentation du coût de la vie depuis plus de 30 ans. Les ouvrières et ouvriers travaillent au bénéfice de l’ensemble de la collectivité québécoise et méritent des conditions de travail qui reflètent l’importance de leur contribution », souligne Christian Daigle président général du SFPQ.

Rappelons que la négociation qui commence porte sur le renouvellement de la convention collective d’environ 4 000 ouvriers travaillant au sein de divers ministères et organismes.

Tenez-vous au courant des négociations Ouvriers 2023

  • Nouvelles

2021-10-12

PSST, comment trouvez-vous son nouveau look ?

Détail