Coordonnées

  • 418 623-2424
  • 1 855 623-2424
  • 5100, boul. des Gradins, Québec, G2J 1N4

Adresse courriel

communication@sfpq.qc.ca

(Si vous travaillez pour la fonction publique ou parapublique, écrivez-nous avec votre adresse courriel personnelle.)

L'avenir du télétravail dans la fonction publique

20 janvier 2021

Autrefois aussi ponctuel que marginal, le télétravail est devenu, du fait de la pandémie, une réalité quotidienne pour une majorité de travailleuses et de travailleurs de la fonction publique. Cette transformation des milieux de travail, avec ses avantages et ses inconvénients, ne risque pas de disparaître à la fin de la crise que nous vivons.  

En effet, le Conseil du Trésor travaille à l’heure actuelle sur une politique-cadre visant à perpétuer le télétravail au sein de la fonction publique. L’objectif de cette politique sera d’uniformiser les règles encadrant cette pratique dans l’ensemble des ministères et organismes; elle devrait s’inspirer largement du projet pilote mis en place en 2018, qui prenait la forme d’un régime volontaire d’une durée maximum de trois jours par semaine.

Cet automne, le Conseil du Trésor a invité les syndicats de la fonction publique à faire leurs commentaires et leurs propositions sur cette future politique. Avec les organisations membres de la Coalition des syndicats de la fonction publique, le SFPQ a déposé une plateforme syndicale en novembre dernier afin d’exprimer les préoccupations et de défendre les intérêts des fonctionnaires. Cette plateforme de 27 propositions repose sur le respect de quatre grands principes, à savoir :

  1. la protection des droits des personnes en télétravail;
  2. le devoir d’exemplarité de l’État québécois;
  3. le principe de précaution;
  4. la participation des travailleuses, des travailleurs et de leurs syndicats.

Cette plateforme expose les priorités syndicales reliées au télétravail dans des domaines aussi diversifiés que la santé et la sécurité du travail, les communications à distance, le respect des horaires, etc. Vous pouvez consulter le document. Malgré cette proposition initiale, le SFPQ reste d’avis que pour rendre le travail à distance accessible, juste et équitable, et pour protéger les droits de l’ensemble du personnel de la fonction publique, la meilleure solution est d’en enchâsser les conditions dans les différentes conventions collectives. C’est pourquoi le SPFQ a officiellement fait la demande au Conseil du Trésor de mettre en place un comité interronde sur ce sujet pour les prochaines années.

  • Je sais tout
  • Vidéos

2020-06-03

Je sais tout - Hausse du salaire minimum

Détail