SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Dépôt secteur public - Une offre déconnectée du marché du travail, selon le SFPQ

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) rejette les premières offres du gouvernement Legault qui vont creuser le fossé salarial qui sépare la fonction publique du reste du Québec. Les ouvriers et les fonctionnaires de la fonction publique québécoise accusent un retard persistant, année après année, sur le plan de la rémunération.

« En proposant des augmentations de salaire de 7 % sur 5 ans, le gouvernement revient sur son intention d’offrir minimalement le coût de la vie à ses travailleurs. Ses offres représentent un recul de la qualité de vie de milliers d’employés de la fonction publique, ces mêmes personnes qui permettent aux citoyens d’obtenir des services publics de qualité tous les jours », s’insurge Christain Daigle, président général du SFPQ.

Lire l’article

Rapport de l’ISQ sur la rémunération : LE FOSSÉ SALARIAL SE MAINTIENT POUR LE PERSONNEL DE L’ÉTAT QUÉBÉCOIS

Le retard salarial de l’ensemble du personnel de l’État québécois persiste et se situe à 13,2 % par rapport aux autres salariés québécois. C’est ce que constate l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) dans une étude dévoilée ce matin. Même lorsqu’on prend en compte les avantages sociaux, le retard de la rémunération globale s’établit à 6,2 %. Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), l’Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) et le Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec unissent leurs voix pour déplorer le fossé salarial qui se maintient depuis 10 ans et demande au gouvernement Legault d’agir.

Lire l’article

Le SFPQ dépose ses demandes syndicales

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) a procédé ce midi au dépôt de ses demandes syndicales dans le cadre du renouvellement des conventions collectives du secteur public. Des centaines de travailleuses et de travailleurs de la fonction publique ont manifesté en guise d’appui à leurs comités de négociation de la fonction publique.

Lire l’article

L’Aquarium du Québec en grève prochainement

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) annonce qu’un nouvel avis de grève visant exclusivement l’Aquarium du Québec a été expédié au ministre du Travail et à la direction de la Sépaq. La grève générale débutera le vendredi 25 octobre à 16 h pour se terminer le dimanche 27 octobre à 23 h 59. Les quelque 140 membres du SFPQ débrayeront en même temps, perturbant ainsi les activités. Une entente est intervenue avec l’employeur afin d’assurer les services essentiels aux animaux de l’Aquarium durant la grève.

Lire l’article

Échec aux paradis fiscaux - Des engagements clairs des partis politiques

Échec aux paradis fiscaux manifeste devant l’Agence du Revenu du Canada 

C’est en présence du comédien Vincent Graton que le Collectif Échec aux paradis fiscaux, dont fait partie le SFPQ, se rassemble aujourd’hui devant l’entrée de l’Agence du Revenu du Canada (ARC) à Montréal pour attirer l’attention sur l’enjeu jusqu’à présent ignoré des paradis fiscaux pendant la campagne électorale. Alors que plus de 350 milliards de dollars se retrouvent dans les paradis fiscaux, selon les données de Statistiques Canada, le Collectif exige des partis politiques des engagements forts sur ce scandale.

Lire l’article

BAnQ n'a pas les ressources nécessaires pour poursuivre sa mission, déplore le SFPQ

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), qui représente la majorité du personnel de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), demande au gouvernement Legault et la ministre responsable de revoir le financement de l'organisme aux prises avec des difficultés financières récurrentes. « La direction de BAnQ a dû puiser 2,5 millions de dollars dans un fonds d'urgence pour être en mesure de boucler son budget cette année, et tout indique qu'elle sera déficitaire au cours des prochaines années, si un coup de barre n'est pas donné de la part du gouvernement Legault », constate Christian Daigle, président général du SFPQ.

Lire l’article

Quand la pénurie de main-d’œuvre frappe, une solution à adopter : le 5-10-15

Lettre ouverte de la campagne 5-10-15 dont le SFPQ est membre.

Nombreuses sont les manchettes qui font état de la pénurie de main-d’œuvre. Rareté ou réelle pénurie ? La question se pose, mais il n’en demeure pas moins que le marché du travail québécois fait face à des enjeux majeurs de recrutement et de rétention de la main-d’œuvre. Plusieurs pistes de solutions sont mises de l’avant. Le gouvernement en identifie d’ailleurs plusieurs dans son plan « En action pour la main-d’œuvre », mais l’amélioration des normes minimales de travail n’y est pas évoquée.


Lire l’article

Grève dans les parcs nationaux de la Sépaq

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) annonce qu’un nouvel avis de grève a été expédié au ministre du Travail et à la direction de la Sépaq. Cette fois-ci, la grève touchera 23 parcs nationaux du Québec, et ce, pendant la fin de semaine de la fête de l’Action de grâce. La grève générale débutera le vendredi 11 octobre à 6 h 30 pour se terminer le lundi 14 octobre à 23 h 5923 h 59. Les quelque 1 200 membres du SFPQ travaillant dans les accréditations visées débrayeront en même temps, perturbant ainsi les activités.

Lire l’article

La grève est imminente dans les réserves fauniques de la Sépaq

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) annonce que de nouveaux avis de grève ont été expédiés hier soir au ministre du Travail et à la direction de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq). Cette fois, le Syndicat vise principalement 14 réserves fauniques au Québec, ce qui inclut aussi le service des ventes et des réservations qui fait partie de l'accréditation, de même que l'Auberge Port-Menier.

Le déclenchement d'une grève générale débutera à compter de samedi 21 septembre prochain à minuit jusqu'au jeudi matin suivant. Les quelque 500 membres du SFPQ travaillant dans les accréditations visées débrayeront en même temps, perturbant ainsi les activités de chasse. Plusieurs centaines de groupes de chasseurs sont attendus dans les réserves, dont celle de l'Île d'Anticosti où de nombreux chasseurs ont déboursé des milliers de dollars en forfaits, tout comme les chasseurs d'orignaux en plan américain dans plusieurs réserves fauniques.

Lire l’article

Communiqués