SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

LES PQF DÉVOILENT LEUR NOUVELLE PLATEFORME ET EXPOSENT LEURS DEMANDES EN VUE DE LA CAMPAGNE ÉLECTORALE

Les Partenaires pour un Québec français (PQF), représentés par Jacques Létourneau, président de la CSN, Sonia Éthier, présidente de la CSQ, Sylvain Mallette, président de la FAE, Christian Daigle, président du SFPQ, Maxime Laporte, président de la SSJBM et du MQF, Étienne-Alexis Boucher, président du MNQ, Pierre Graveline, directeur général de la Fondation Lionel-Groulx ainsi que Gilbert Bélanger, représentant de l'UDA, se sont réunis mardi au siège de la Société Saint-Jean-Baptiste à Montréal afin de lancer leur nouvelle plateforme commune. Le document comprend 53 recommandations destinées à enrichir le débat public lors de la prochaine campagne électorale et à inciter les partis politiques à prendre des engagements fermes envers le français au Québec.

Selon les PQF, qui rassemblent plusieurs organisations civiles et syndicales dans l'objectif de faire du français la seule langue commune au Québec, le dossier linguistique doit impérativement s'inscrire dans les débats à venir. La coalition entend mettre de l'avant sept solutions, tirées de la nouvelle plateforme, qui traitent des enjeux considérés comme prioritaires dans le contexte actuel 

Lire l’article

Modifications à la Loi sur les normes du travail : Un projet de loi prometteur qui comporte certaines lacunes, constate le SFPQ

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) considère que le projet de loi modifiant la Loi sur les normes du travail constitue un pas dans la bonne direction pour les travailleuses et les travailleurs du Québec, mais certaines mesures manquent d’ambition. Dans un avis déposé aujourd’hui à la commission parlementaire mandatée pour étudier le projet de Loi no 176, Loi modifiant la Loi sur les normes du travail et d’autres dispositions législatives afin principalement de faciliter la conciliation famille-travail, le SFPQ reconnait les avancées proposées par le législateur tout en suggérant des bonifications.

Lire l’article

Dossier d’équité salariale en Cour suprême : une grande victoire pour les femmes!

La Cour suprême du Canada vient de confirmer l’importante victoire obtenue, en 2014, par les travailleuses du Québec dans le dossier de l’équité salariale. Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) se réjouit donc que le tribunal accueille favorablement les arguments des syndicats qui craignaient que la nouvelle loi tolère jusqu’à cinq ans de discrimination salariale, un net recul pour les femmes. Dans son jugement, la Cour suprême atteste notamment que l’absence de rétroactivité, pour les évaluations périodiques du maintien de l’équité salariale, apparaît comme une source de discrimination fondée sur le sexe.

Lire l’article

Manifestation du 1er mai : Les travailleuses et travailleurs envoient un message clair aux politiciens en vue des prochaines élections

Dans le cadre de la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs, sous le thèmePrendre le parti des travailleurs et travailleuses, des milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Montréal aujourd’hui pour porter la parole des travailleuses et des travailleurs et faire entendre leurs revendications. Celles-ci portent sur le réinvestissement dans les services publics et les programmes sociaux et la mise en place de mesures concrètes pour mettre fin aux surcharges de travail, la conciliation travail-famille-études, l’augmentation du salaire minimum à 15 $ l’heure, la lutte contre les paradis fiscaux, ainsi que la transition juste.

Lire l’article

Campagne d'Entraide 2017 - Le personnel et les personnes retraitées de la fonction publique et du secteur parapublic donnent près de 6 M$ aux organismes philanthropiques

La campagne d'Entraide 2017 a permis d'amasser près de 6 millions de dollars grâce à la générosité du personnel et des personnes retraitées de la fonction publique et du secteur parapublic ainsi qu'à celle des professionnels de la santé rémunérés par la Régie de l'assurance maladie du Québec.

Lire l’article

Projet de loi sur le RQAP : Des avancées, mais encore des excluEs!

La Coalition pour la conciliation famille-travail-études, qui représente près de deux millions de femmes et d’hommes, réserve un accueil plutôt tiède au projet de loi déposé ce matin par M. Blais sur des assouplissements au Régime québécois d’assurance parentale puisque certaines familles ont été oubliées. En effet, la Coalition aurait souhaité que le RQAP puisse permettre une plus grande accessibilité aux parents-étudiants et aux personnes proches aidantes. Bien que la Coalition reconnaisse que les parents ont besoin de plus de temps et de flexibilité en matière de conciliation famille-travail-études, elle considère que ces mesures doivent s’inscrire dans une loi-cadre.

Lire l’article

Projet de loi sur les normes du travail : des mesures insuffisantes pour les familles !

La Coalition pour la conciliation famille-travail-études, qui représente près de deux millions de femmes et d’hommes, attendait la sortie de la réforme de la Loi sur les normes du travail avec impatience et compte participer activement aux débats. En réaction au dépôt du projet de loi déposé aujourd’hui par la ministre du travail, Mme Dominique Vien, la Coalition s’attendait à ce que le gouvernement en fasse pas mal plus pour les familles et les proches aidants. « Nous réclamons dix jours de congé payé par année pour raison de maladie ou responsabilités familiales. Le projet de loi en prévoit deux. C’est un début, mais c’est encore insuffisant », souligne Sylvie Lévesque, co-porte-parole de la Coalition. 

Lire l’article

Communiqués