SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Fil de nouvelles

Toutes les nouvelles Abonnez-vous à nos nouvelles
/ Négociation

Le SISP adopte son plan d’action 2015

Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, le 30 janvier 2015 /CNW Telbec/ — Le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) adoptait aujourd’hui son plan d’action pour l’année 2015. Réunis en assemblée générale annuelle, les représentants syndicaux de la CSQ, du SFPQ et de l’APTS ont déterminé les orientations politiques à prendre pour l’année à venir.

« Alors que le gouvernement multiplie les attaques envers les services publics, on ne peut nier que les défis à relever seront nombreux en 2015. Il y a beaucoup de pain sur la planche et les dossiers sur lesquels le SISP entend être actif sont multiples. Nous sommes très fiers de ce plan d’action pour notre dixième année de travail en intersyndicale », déclare Carolle Dubé, porte-parole du SISP.

La priorité de l’année 2015 sera sans conteste les négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public. Œuvrant en Front commun avec la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), le SISP n’entend pas ménager les efforts afin d’obtenir de meilleures conditions de travail.

Lire l’article Commentaires (0)
/ Jean-Marc Salvet - Le Soleil

Retraite: le PLQ coupe les cotisations pour les heures non rémunérées

(Québec) Le gouvernement du Québec a décidé de mettre unilatéralement fin à un avantage inscrit dans le contrat de travail le liant à ses fonctionnaires.

À compter du 31 mars, les employés de la fonction publique participant à un programme de réduction du temps de travail «devront assumer leur pleine cotisation normalement exigible» pour leur régime de retraite, «incluant le temps non travaillé».

«L'employé devra dorénavant payer entièrement sa part. L'employeur n'assumera plus les cotisations manquantes au régime de retraite pour les heures non rémunérées.»

C'est ce qu'on peut lire dans une note interne envoyée mercredi par le Conseil du trésor à ses directeurs des ressources humaines. Le Soleil en a obtenu une copie.

Lire l’article Commentaires (1)
/ Services publics

Coupures à l’aide sociale - Une manœuvre populiste pour faire oublier les vrais problèmes

Les récentes annonces du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, renforceront les préjugés et la stigmatisation dont sont victimes les prestataires d’aide de dernier recours, déplore le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ). « Encore une fois, le gouvernement fait subir les coupures aux personnes les moins nanties de la société. Ces mesures, notamment celles qui pénalisent les prestataires qui partagent leur logement, sont particulièrement odieuses de la part d’un ministère soi-disant de la Solidarité sociale. Le ministre affirme vouloir favoriser la réintégration au marché du travail. Or, c’est exactement le contraire qui se passe lorsqu’on prive les gens du minimum vital », s’indigne la présidente générale du SFPQ, madame Lucie Martineau.

Lire l’article Commentaires (5)
/ Négociation

Le SFPQ refuse les demandes du gouvernement du Québec et lui rappelle que négociations il y aura

Réunis aujourd’hui en Conseil syndical de négociations, les représentants des 37 000 fonctionnaires et ouvriers du gouvernement du Québec ont rejeté et dénoncé en bloc les demandes patronales récemment déposées. D’ailleurs, à l’instar des représentants des ouvriers du gouvernement du Québec qui avait pris cette orientation dans les derniers mois, les représentants des fonctionnaires ont décidé d’aller chercher un mandat auprès de leurs membres pour créer une cotisation spéciale qui servira à garnir un fonds spécial de grève. « Les fonctionnaires de l’Agence du Revenu du Québec ont déjà approuvé une telle cotisation; la colère est la même partout dans la fonction publique. Ce dépôt de demandes patronales est reçu comme une gifle chez nos membres et la riposte se prépare », a déclaré la présidente générale du SFPQ, Lucie Martineau, au sortir de la réunion où étaient réunis plus de 200 responsables syndicaux. 

Lire l’article Commentaires (8)
Toutes les nouvelles

Dossiers chauds