SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Vie syndicale

Le SFPQ réitère son appui aux avocats et notaires de l’État en manifestant avec eux

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) réitère son appui aux avocats et notaires de l’État (LANEQ) en grève depuis maintenant quatre mois. Une délégation du SFPQ participera demain midi à une manifestation devant les bureaux du président du Conseil du trésor à Québec pour démontrer son mécontentement face à la mauvaise foi du gouvernement dans les négociations en cours. « Depuis le 24 octobre dernier, les 1100 avocats et notaires qui servent l’État québécois battent le pavé pour obtenir du gouvernement du Québec la reconnaissance de leur indépendance professionnelle. À ce stade, leur lutte est déjà historique : il s’agit de la plus longue grève qu’est connue la fonction publique du Québec. Nous sommes en contact avec les représentants de LANEQ depuis le début de ce conflit et tenions à leur démontrer à nouveau notre appui par notre présence.  Nos membres disponibles sur l’heure du midi sont invités à participer aux manifestations devant les bureaux du Conseil du trésor autant à Québec qu’à Montréal », indique Maryse Rousseau, vice-présidente du SFPQ.

En plus de représenter le gouvernement auprès de tribunaux civils et administratifs, les avocats et notaires de l’État sont chargés de conseiller les élus dans l’élaboration des lois et des règlements. Leur proximité avec le monde politique les rend particulièrement vulnérables à toutes sortes de pressions, constate le SFPQ. C’est pour cette raison qu’ils demandent résolument que leurs conditions de travail soient séparées du monde politique pour être confiées à un comité de rémunération indépendant qui soumettrait ses recommandations directement à l’Assemblée nationale du Québec.

« Les avocats et notaires de l’État demandent que leurs relations de travail soient séparées du pouvoir politique pour demeurer et paraître impartiaux en toutes circonstances. C’est une demande plus que légitime. Leur solidarité et leur détermination sont un exemple du courage nécessaire pour défier un employeur comme le gouvernement du Québec et, nous l’espérons, pour obtenir justice. Ils peuvent compter sur le soutien du SFPQ et de ses membres », conclut Madame Rousseau.

Si vous avez une question à adresser au SFPQ, prière d’utiliser ce courriel : communication@sfpq.qc.ca.