SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Négociation

Manifestation devant le siège social de la Sépaq

Le risque de grève est réel à la Sépaq,  avertit le SFPQ

Les travailleuses et les travailleurs de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) appuyés par d’autres délégations du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) ont envoyé un avertissement au gouvernement Legault : le risque de grève est réel dans les parcs et réserves fauniques. Environ 300 personnes ont manifesté ce midi à Québec devant le siège social de la Sépaq. « Il s’agit d’une première manifestation qui conduira forcément à une escalade de moyens de pression si le gouvernement Legault tarde à délivrer à la Sépaq les mandats nécessaires pour permettre à la négociation d’avancer. Soit des progrès importants sont rapidement faits à la table de négociation, soit l’été sera brûlant dans toutes les régions du Québec. La Saint-Jean-Baptiste, la fête du Canada, les semaines de la construction, toutes les dates importantes sont marquées en rouge dans notre agenda », affirme Christian Daigle président général du SFPQ.

Lire l’article
/ Négociation

Vote en faveur de la grève à la Sépaq

À l’issue d’une tournée de votes, les travailleuses et les travailleurs de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), se sont prononcés à 94 % pour le déclenchement d’une grève générale au moment opportun. Il s’agit d’un pourcentage historique en faveur de la grève de la part des membres de la Sépaq.

Lire l’article
/ Alliances

Le salaire minimum à 12,50 $ - Encore trop loin de la cible

À l’occasion de l’entrée en vigueur du nouveau taux horaire du salaire minimum à 12,50 $ l’heure et de la Journée internationale des travailleuses et travailleurs, les porte-paroles des sept organisations membres de la campagne 5-10-15, dont le SFPQ, tiennent à exprimer leur déception. En campagne électorale, le parti de François Legault, la Coalition avenir Québec, disait vouloir créer des « jobs payants ». Il aurait pu commencer par améliorer le salaire de près de 900 000 personnes qui travaillent sous les 15 $ l’heure, mais il a raté l’occasion. 

Lire l’article
/ Équité salariale

Un recul pour l’équité salariale

Le SFPQ déplore que le gouvernement du Québec n’ait pas tenu compte de tous les commentaires faits par les organisations syndicales, dont le SFPQ, et les organismes représentant les salariés dans sa révision de la Loi sur l’équité salariale. L’adoption du projet de loi 10, visant à modifier la Loi sur l’équité salariale, ne permettra pas de réparer l’injustice qui permet toujours aux employeurs de ne pas indemniser les personnes ayant droit à un ajustement lié au maintien de l’équité salariale dès la date de l’évènement qui avait généré cet ajustement, constate le SFPQ.

Lire l’article
/ Échec aux paradis fiscaux

12 travaux pour que cesse l'injustice fiscale

Le Collectif Échec aux paradis fiscaux annonce le lancement de sa campagne 2019 « 12 travaux pour que cesse l'injustice fiscale ». L'objectif de cette campagne est de convaincre les partis politiques fédéraux d'adopter les revendications proposées par le Collectif en vue des prochaines élections fédérales.

Lire l’article
/ Laïcité de l'État

Projet de loi 21 sur la laïcité de l’État - Un premier pas vers une laïcité complète, constate le SFPQ

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) réagit de façon mitigée à la suite du dépôt du projet de loi no 21, Loi sur la laïcité de l’État. Tout d’abord, le SFPQ salue la volonté du gouvernement de la CAQ d’adopter une charte de la laïcité et sa volonté exprimée de retirer le crucifix du salon bleu de l’Assemblée nationale; deux gestes significatifs et concrets pour démontrer que l’État est neutre.

Lire l’article
/ Services publics

Budget 2019-2020 - Des mesures timides pour améliorer les services offerts à la population par la fonction publique

Québec, le 21 mars 2018 – Bien que le gouvernement de la CAQ annonce des réinvestissements dans les services publics, le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) déplore que le budget 2019-2020 limite la croissance des dépenses dans le secteur de la fonction publique à 3,2 %. « C’est nettement insuffisant pour maintenir des services de qualité particulièrement en région. La fonction publique demeure toujours le parent pauvre par rapport aux réseaux de la santé et de l’éducation qui obtiennent la part du lion. Les ministères devront continuer d'en faire plus avec moins alors que le gouvernement est en situation de surplus budgétaire », constate Christian Daigle, président général du SFPQ.

Lire l’article
/ Jeunes

Journée de grève étudiante pour le climat, le Comité national des jeunes du SFPQ donne son appui

Le Comité national des jeunes (CNJ) du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) donne son appui au mouvement de grève climatique des étudiants québécois. Ce sont plus de 100,000 personnes issues de différentes institutions universitaires et collégiales qui participeront demain, le 15 mars,  à ce mouvement de débrayage. Cette manifestation mondiale se tient dans plus de 1 300 villes d’une centaine de pays.

Lire l’article