SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Jeunes

Journée de grève étudiante pour le climat, le Comité national des jeunes du SFPQ donne son appui

Le Comité national des jeunes (CNJ) du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) donne son appui au mouvement de grève climatique des étudiants québécois. Ce sont plus de 100,000 personnes issues de différentes institutions universitaires et collégiales qui participeront demain, le 15 mars, à ce mouvement de débrayage. Cette manifestation mondiale se tient dans plus de 1 300 villes d’une centaine de pays.

« Nous saluons l’initative étudiante qui s’inscrit dans une mouvance mondiale pour assurer la pérénnité de notre planète.   Le CNJ joint sa voix à celle de milliers d’étudiantes et d’étudiants québécois qui demandent aux décideurs de prendre conscience de la gravité des enjeux environnementaux », lance Patrick Audy, vice-président du SFPQ responsable du dossier des jeunes.

Au Québec, les étudiants sont regroupés sous un collectif La planète s’invite à l’université. Parmi les revendications du collectif, on retrouve :

  • l’instauration d’un programme d’éducation à l’écologie et de sensibilisation à la crise climatique en partenariat avec de jeunes citoyens;
  • l’adoption d’une « loi climatique » forçant le Québec à respecter ses cibles de réduction des émissions de gaz carbonique pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5 degré celsius,;
  • et une plus grande transparence de la part des institutions d’enseignement dans leurs investissements et le retrait des investissements dans les énergies fossiles.

 

Si vous avez une question à adresser au SFPQ, prière d’utiliser ce courriel : communication@sfpq.qc.ca.