Coordonnées

  • 418 623-2424
  • 1 855 623-2424
  • 5100, boul. des Gradins, Québec, G2J 1N4

Adresse courriel

communication@sfpq.qc.ca

(Si vous travaillez pour la fonction publique ou parapublique, écrivez-nous avec votre adresse courriel personnelle.)

Le SFPQ accepte la proposition gouvernementale de faire un blitz de négociation

19 mars 2020

Dimanche dernier, le gouvernement proposait aux syndicats du réseau de la santé de faire un blitz de négociation pour renouveler très rapidement les conventions collectives pour une période de trois ans, vu les circonstances que nous vivons collectivement en ce moment.

Hier matin, le gouvernement a présenté la même offre aux réseaux de la fonction publique, incluant le SFPQ, et de l’éducation, à savoir : des hausses salariales ne dépassant pas le coût de la vie. Afin de réaliser une négociation rapide, les enjeux amenés à la table de négociation seront ceux qui sont consensuels.

Après quelques vérifications et analyses menées hier, l’ensemble des responsables syndicaux du SFPQ ont tenu une conférence téléphonique hier soir afin de décider s’ils acceptaient l’offre du gouvernement ou s’ils la refusaient. Dans ce deuxième cas de figure, la date de reprise des discussions aurait été à ce jour inconnue et aurait pu être dans plusieurs mois puisque, rappelons-le, les négociations du secteur public ont été suspendues le 14 mars dernier.

Les autorités du SFPQ ont donc décidé d’accepter l’offre du gouvernement et d’aller s’asseoir à la table de négociation accélérée afin d’entamer les discussions. Rien n’a été accepté et, s’il y avait entente, elle devrait être entérinée par les membres concernés. La raison principale pour accepter l’offre gouvernementale est que la durée de la crise reliée à la Covid-19 étant inconnue, les employés des secteurs publics et parapublics seront appelés à mettre l’épaule à la roue de diverses manières, et ce, pendant encore plusieurs mois; leur syndicat doit en faire autant.