Coordonnées

  • 418 623-2424
  • 1 855 623-2424
  • 5100, boul. des Gradins, Québec, G2J 1N4

Adresse courriel

communication@sfpq.qc.ca

(Si vous travaillez pour la fonction publique ou parapublique, écrivez-nous avec votre adresse courriel personnelle.)

Signifiez votre mécontentement

Signifiez votre mécontentement aux autorités.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Post enim Chrysippum eum non sane est disputatum. Itaque hic ipse iam pridem est reiectus; Et quidem saepe quaerimus verbum Latinum par Graeco et quod idem valeat; Eiuro, inquit adridens, iniquum, hac quidem de re; Solum praeterea formosum, solum liberum, solum civem, stultost; Duo Reges: constructio interrete. Id Sextilius factum negabat. Quae tamen a te agetur non melior, quam illae sunt, quas interdum optines.

Nihil enim hoc differt. Ergo et avarus erit, sed finite, et adulter, verum habebit modum, et luxuriosus eodem modo. Res enim fortasse verae, certe graves, non ita tractantur, ut debent, sed aliquanto minutius. Iam id ipsum absurdum, maximum malum neglegi. Tenent mordicus. Quippe: habes enim a rhetoribus;

Ce message sera envoyé à :
    Nous méritons tellement mieux

    Madame, Monsieur,

    Depuis dix ans, l’ISQ démontre que l’écart entre les personnes employées de la fonction publique et les autres personnes salariées québécoises se creuse en termes de rémunération globale, soit en incluant les congés payés, la retraite, ainsi que tous les autres avantages sociaux.

    Depuis 30 ans, en tenant compte de l’inflation, nous avons perdu 7 % de notre pouvoir d’achat, soit l’équivalent d’environ 3 000 $ par année. Notre rémunération n’est ni juste ni compétitive, elle conduit directement à notre appauvrissement.

    Le constat est simple : la fonction publique n’est plus attractive. Au lieu d’apparaître comme un employeur de premier choix, il est devenu un employeur de dernier recours pour la nouvelle génération. Un véritable « club-école » pour les autres employeurs des secteurs public et privé.

    C’est aujourd’hui une réalité incontestable, la fonction publique du Québec peine à recruter et à retenir la main-d’œuvre essentielle permettant d’assurer le maintien de plusieurs services publics.

    Évidemment, le gouvernement de François Legault n’est pas à lui seul la cause de tous ces maux, mais c’est à lui qu’incombe la responsabilité de les régler. Si la situation actuelle perdure, des ruptures de service pourraient survenir de plus en plus souvent. Dans le cadre de la crise sanitaire, nous avons vu les graves conséquences de négliger trop longtemps les travailleuses et travailleurs des services publics. Assurons-nous que cela ne se reproduise plus.

    Nous aimons notre travail, nous sommes fiers de travailler pour les Québécois et les Québécoises, mais cette situation a trop duré.

    Nous sommes tannés d’être en spécial, nous en avons assez d’être à rabais : nous méritons tellement mieux.

    Le personnel de la fonction publique du Québec

    Générer le message courriel

    Également, si vous souhaitez consulter votre dossier personnel, envoyez un message à la direction des ressources humaines de votre employeur.

    Ce message sera envoyé à :
      Demande d’accès aux renseignements contenus à mon dossier personnel

      Madame, Monsieur,

      En vertu de l’article 4-14.01 de la convention collective des fonctionnaires/ouvriers, je désire obtenir la transcription de l’ensemble des renseignements contenus dans mon dossier personnel.

      D’ailleurs, si ce dernier contient des avertissements (avis, réprimande ou autre) au sens de l’article 4-14.02 de la convention collective, je désire être informé(e) de la nature de ce document, de la date de son émission, des faits qui soutiennent ce dernier et des mesures qui en ont découlées, le cas échéant; sans toutefois obtenir une copie dudit/desdits document(s).

      Je comprends que l’ensemble de ces informations me sera transmis dans les 30 jours de la présente demande.

      Merci!

      Générer le message courriel pour consulter mon dossier