Coordonnées

  • 418 623-2424
  • 1 855 623-2424
  • 5100, boul. des Gradins, Québec, G2J 1N4

Adresse courriel

communication@sfpq.qc.ca

(Si vous travaillez pour la fonction publique ou parapublique, écrivez-nous avec votre adresse courriel personnelle.)

La structure du SFPQ

Le Syndicat possède une structure militante à trois paliers : local, régional et national, où plus de 1800 personnes occupent des fonctions syndicales. De plus, le SFPQ est membre de l’Internationale des services publics (ISP).

Il est intéressant de savoir que trois comités nationaux existent au SFPQ : Comité national des femmes, Comité national des jeunes et Comité national de surveillance.

Mission du SFPQ

  • Défendre les intérêts des membres dans leurs relations avec l’employeur;
  • Défendre les intérêts économiques, politiques et sociaux des membres et le développement de leurs conditions de vie;
  • Promouvoir des services publics comme moyen démocratique de répondre aux besoins de la population;
  • Agir comme un groupe de pression sociale et politique sans appartenance politique, chargé de promouvoir un projet de société axé sur la démocratie, le développement durable, le partage, l’équité, la solidarité et le progrès de la société.

Valeurs

  • L'honnêteté, laquelle exige la cohérence entre les pensées, les paroles et les actions;
  • L'ouverture, laquelle permet de se rendre disponible et accessible aux idées et opinions des autres;
  • La transparence, laquelle permet d'agir au vu et au su de toutes et tous;
  • La confiance et l'engagement individuel, lesquels animent les relations entre personnes intervenantes;
  • La collaboration, la solidarité et la coopération, lesquelles forment la pierre angulaire du SFPQ.

 

Documents officiels du SFPQ

À consulter.

Code d'éthique

Le présent code constitue un code moral qui doit baliser les actions de toute personne qui œuvre au sein de l’organisation.

Code d'éthique du SFPQ

Charte de la solidarité

La charte de la solidarité réaffirme l'importance de travailler solidairement pour assurer la pérrenité du SFPQ.

Charte de la solidarité du SFPQ

Statuts et règlements

Trouvez ici les règles régissant le SFPQ.

Réglementation SFPQ

Historique

Le SFPQ voit le jour officiellement en septembre 1962 pour représenter les employés du gouvernement du Québec. Toutefois, l’organisation syndicale démarre en 1961 par la formation du Syndicat national des fonctionnaires provinciaux du Québec.

Cette organisation est dirigée par un groupe d’employés de la fonction publique de la région de Montréal. À cette époque, une entente de service est signée avec la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Au courant de l’année, un groupe de fonctionnaires de la région de Québec emboîte le pas en créant aussi leur organisation.

En 1964, après plusieurs batailles, le Syndicat des fonctionnaires provinciaux du Québec est reconnu officiellement comme l’unique représentant de tous les employés travaillant au sein de la fonction publique du Québec. L’année 1966 voit le SFPQ s’affilier à la CSN et signer sa première convention collective. Toutefois, le Front commun de 1972, la tenue de deux référendums et le désir d’avoir une identité propre ainsi qu’une plus grande autonomie amènent le SFPQ à se désaffilier de la CSN. Il signe sa première convention collective à titre de syndicat indépendant le 29 novembre 1972.

En 1985, une première unité d’accréditation à l’extérieur de la fonction publique adhère au SFPQ. Il s'agit des employés de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq). Depuis, les salariés d’une trentaine d’accréditations syndicales, nées du désengagement de l’État, ont choisi le SFPQ pour les représenter. 

 

Exécutif national du SFPQ

L’Exécutif national veille au bon fonctionnement quotidien de l’organisation. Il est composé de 7 personnes élues par le Congrès. Celles-ci sont libérées à temps complet pour un mandat de quatre ans. Elles sont conjointement et solidairement responsables auprès du Conseil syndical et du Congrès des décisions auxquelles elles ont participées.

Christian Daigle
Président général du SFPQ

Christian Daigle a été élu à la présidence générale du SFPQ lors du 28e Congrès (avril 2016). Avant son élection à la présidence, monsieur Daigle a occupé plusieurs fonctions dans la structure syndicale, et ce, depuis près de vingt ans, autant au palier local, régional, que national. Il a entre autres milité au sein du Comité national des jeunes (CNJ) (2000 à 2005). Par la suite, il a été élu vice-président à l'Exécutif national, poste qu'il a occupé d'avril 2005 à avril 2016. Auparavant, il a œuvré au ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale à titre d'agent d’aide socioéconomique (Région Québec – Chaudière-Appalaches). Monsieur Daigle est responsable des dossiers suivants :

  • Présidence générale
  • Coordination générale des services
  • Porte-parole officiel du SFPQ
  • Comité de coordination générale
  • Demandes d’appui et d’aide financière
  • Relations avec les personnes représentantes régionales et les régions
  • Relations et représentations auprès des autres organisations syndicales
  • Relations publiques, médiatiques et réseaux sociaux
  • Représentation auprès des autorités politiques et administratives des employeurs
  • Représentation auprès des instances syndicales internationales

Carl Ouellet

Carl Ouellet
Secrétaire général du SFPQ

Carl Ouellet a été élu secrétaire général du SFPQ lors du 28e Congrès (avril 2016). C'est cependant en 2003 qu'il est arrivé au siège social du SFPQ, à titre de conseiller au Service de la formation. Quelques années plus tard, en 2006, il a pris le poste de conseiller en santé et sécurité au travail au Service des recours  et de la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles. En 2009, il a continué son parcours au sein du SFPQ en devenant conseiller des recours, poste qu'il a occupé jusqu'à son élection en 2016. Avant de rejoindre l'équipe du 5100, boulevard des Gradins, monsieur Ouellet était représentant  technique pour la Région Bas-Saint-Laurent — Côte-Nord — Gaspésie et les Îles (dès 1996). Monsieur Ouellet est responsable des dossiers suivants : 

  • Secrétariat général et instances
  • Accès à l’information
  • Comité d’éthique et de déontologie
  • Comité des structures
  • Forum Récréotourisme
  • Gestion des Statuts, règles, réglementations et politiques
  • Gouvernance et éthique
  • Protection des accréditations et organisation syndicale

Notez que, le Congrès ayant été remis, et par le fait même les élections des membres de l’Exécutif national, Carl Ouellet continuera son soutien et ses dossiers à titre de personne-ressource.

Benoit Malo

Benoit Malo
Trésorier général du SFPQ

Benoit Malo a été élu trésorier général du SFPQ lors du Conseil syndical de juin 2019. C'est cependant en 2008 qu'il est arrivé au siège social du SFPQ, à titre de conseiller au Service de la formation, de la mobilisation et de l’action politique. Quelques années plus tard, en 2015, il a occupé le poste de conseiller aux avantages sociaux au Service de la santé et de la sécurité au travail, poste qu'il occupera jusqu'à son élection en 2019. Avant de rejoindre l'équipe du « 5100 », monsieur Malo était président de l’Exécutif local de la section 410 – Laviolette, dans la région Centre-du-Québec, Estrie Mauricie. Monsieur Malo est responsable des dossiers suivants :

  • Trésorerie générale et comptabilité
  • Comité consultatif sur l'équilibre financier du SFPQ
  • Comité des placements
  • Développement durable
  • Éducation politique
  • Finances et audit interne
  • Fonds d'initiatives
  • Formation syndicale
  • Mobilisation
  • Objets promotionnels
  • Politique visant à contrer le harcèlement psychologique et la violence en milieu syndical

Maryse Rousseau

Maryse Rousseau
Première vice-présidente du SFPQ

Maryse Rousseau a été réélue à la vice-présidence du SFPQ lors du 28e Congrès d'avril 2016. Or, c'est en 2012 qu'elle est entrée au sein de l'Exécutif national. Auparavant, madame Rousseau occupait le poste de coordonnatrice du Service de la défense des services publics et des relations de travail. Elle est originaire de la Commission de la santé et de la sécurité du travail où elle a oeuvré comme technicienne en droit. Madame Rousseau est responsable des dossiers suivants :

  • Comité national des femmes
  • Condition féminine
  • Développement des ressources humaines et évaluation de rendement
  • Dossiers 44/48 (Agence du revenu du Québec)
  • Forum Agence du revenu du Québec
  • Négociation Fonctionnaires
  • Négociation Ouvriers
  • Négociation Sépaq et CRT
  • Outils de sensibilisation sur la violence au travail et le harcèlement
  • Pratiques interdites
  • Programmes d’accès à l’égalité en emploi
  • Ressources humaines
  • Services essentiels

Mélanie Déziel

Mélanie Déziel
Deuxième vice-présidente du SFPQ

Mélanie Déziel a été réélue pour un deuxième mandat en tant que vice-présidente lors du 28e Congrès d'avril 2016. Issue de l'Agence du revenu du Québec, elle a été élue pour une première fois lors du Conseil syndical de novembre 2013. Auparavant, elle occupait le poste de vice-présidente dans la région de Québec — Chaudière-Appalaches. Elle est responsable des dossiers suivants : 

  • Aménagements ministériels
  • Comité mixte de relations professionnelles (CMRP)
  • Effectifs et exclusions
  • Forum Culture et organismes de service
  • Griefs
  • Harcèlement et violence au travail
  • Horaires de travail
  • Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP)
  • Négociation Agence du revenu du Québec et CRP
  • Négociation en continu (SCT)
  • Négociation étudiante
  • Occasionnels, saisonniers et listes de rappel
  • Recours devant le Tribunal administratif du travail (TAT)
  • Recours et appels à la Commission de la fonction publique
  • Réunions des personnes représentantes régionales techniques

Patrick Audy

Patrick Audy
Troisième vice-président du SFPQ

Patrick Audy a été réélu par le 28e Congrès, pour un deuxième mandat à titre de vice-président (avril 2016). Il avait été élu pour la première fois en 2012. Avant de faire le saut à l'Exécutif national, il a travaillé à l'Agence du revenu du Québec en tant que technicien en vérification fiscale. C'est à cet endroit qu'il a commencé à s'impliquer au SFPQ; en effet, il est rapidement devenu le président de la section 105 (Revenu-TAC). Monsieur Audy est responsable des dossiers suivants : 

  • Assurance-emploi et recours en vertu de la Loi sur l’assurance-emploi
  • Avantages sociaux
  • Comité de vigie
  • Comités mixtes ministériels de relations professionnelles (CMMRP)
  • Comité national des jeunes et réseau des jeunes
  • Contrat d'assurance collective
  • Dossier « Français, langue de travail »
  • Dossier « Laïcité »
  • Forum Fonctionnaires
  • Programmes d’aide aux employés
  • Recherche et Défense des services publics
  • Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP)
  • Représentant politique auprès des groupes sociopolitiques et alliances

Lina Chiasson

Lina Chiasson
Quatrième vice-présidente du SFPQ

Lina Chiasson a été élue lors du Conseil syndical de novembre 2017. Auparavant, elle était représentante régionale politique du Bas-Saint-Laurent - Gaspésie - Côte-Nord et les Îles depuis mai 2012. Avant d’être libérée à temps plein pour le Syndicat, elle travaillait comme technicienne en droit au ministère de la Justice des Îles-de-la-Madeleine. Elle est responsable des dossiers suivants :

  • Classification et appels de classement
  • Ententes de services
  • Équité salariale
  • Forum Ouvriers
  • Mouvements de personnel et sécurité d'emploi
  • Négociation Culture et organismes de service et CRP
  • Négociation Récréotourisme (autre que SÉPAQ) et CRP
  • Projet-pilote griefs et classification
  • Représentante politique auprès des groupes sociopolitiques et alliances
  • Ressources informationnelles, communication interne et site Internet
  • Santé et sécurité du travail

Notez que, le Congrès ayant été remis, et par le fait même les élections des membres de l’Exécutif national, Lina Chiasson continuera son soutien et ses dossiers à titre de personne-ressource.