Coordonnées

  • 418 623-2424
  • 1 855 623-2424
  • 5100, boul. des Gradins, Québec, G2J 1N4
  • Relations médiatiques : eric.levesque@sfpq.qc.ca

Adresse courriel

communication@sfpq.qc.ca

(Si vous travaillez pour la fonction publique ou parapublique, écrivez-nous avec votre adresse courriel personnelle.)

Carolane Tousignant-Grenier

Bonjour chères conseures et chers confrères, 

Je m’appelle Carolane Tousignant Grenier et j’occupe la fonction de Représentante Régionale Technique au SFPQ depuis décembre 2020. Auparavant, j’ai occupé différentes fonctions syndicales dans ma section locale, tel que vous pourrez le constater en consultant ma fiche de candidature. 

Aujourd’hui, c’est avec un profond sentiment de détermination, de sens du devoir envers la famille SFPQ ainsi qu’un désir de contribuer à une politique positive de changement, que je vous soumets ma candidature à titre de vice-présidente de l’exécutif national pour le congrès 2024.  

Mon engagement militant est motivé par le désir d’assurer l’avenir du mouvement syndical et plus particulièrement, la pérennité de notre organisation. Je souhaite qu’on puisse travailler ensemble à développer une culture syndicale forte, afin que nous puissions tous êtres des agents de changements pour nos membres et notre société. En outre, je m’engage à apporter un vent nouveau à notre organisation en favorisant l'innovation et en développant une agilité organisationnelle qui nous permettra de nous adapter rapidement aux changements et de saisir de nouvelles opportunités pour progresser. Je crois également que nous devons nous rapprocher de la base, afin de nous assurer que nous faisons un bon travail de représentation de nos militants. Il faut le faire en établissant un dialogue empathique et ouvert, tout en les impliquant activement dans les décisions qui les concernent. Il m’apparaît prioritaire de s’assurer de l'excellence de notre service aux membres en mettant en place des programmes et des initiatives qui répondent efficacement à leurs besoins et à leurs attentes. 

De plus, je crois qu’il est impératif de travailler à renforcer la fierté d'appartenance à notre syndicat. Nous devons démontrer notre engagement envers leurs intérêts et en rétablissant des relations de confiance basées sur la transparence, l’ouverture et la responsabilité. 

Je m'engage à contribuer à reconstruire un département de la formation solide, qui fournira à nos militants les connaissances et les compétences pratiques nécessaires pour mieux servir nos membres, tout en renforçant leur engagement et leur motivation au sein de notre organisation. 

Finalement, je crois sincèrement que tous les travailleurs devraient pouvoir travailler dans la dignité, avec un salaire qui leur permet de bien vivre -au lieu de simplement survivre- ainsi que des conditions de travail qui sont justes, équitables et sécuritaires. Le climat politique actuel est caractérisé par une montée préoccupante des mouvements de droite et de la glorification du néolibéralisme, sur un fond de conjoncture économique marquée par l’incertitude. Nous assistons à l’effritement du filet social qui est si cher aux québécoises et québécois, au désinvestissement dans les services publics et à une croissance des inégalités sociales. Dans un tel contexte, nos acquis comme sont de plus en plus remis en question. Nous devons donc travailler tous ensemble, de façon solidaire et proactive, afin de continuer de lutter pour la défense de notre sécurité d’emploi, de nos avantages sociaux, de nos régimes de retraite, et surtout, pour des salaires qui permettent de conserver notre pouvoir d’achat et améliorer nos conditions de vie. 

Quels seront les défis à prioriser par le SFPQ ?

- Assurer l’excellence du service offert aux membres malgré nos moyens financiers et nos effectifs réduits.
- Incarner un symbole fort de leadership et de combativité.
- Attraction et rétention de la relève.
- Développement d’une vision à long terme structurée (qui pourrait se traduire par l’élaboration d’un plan directeur)
- Faire preuve d'agilité

En tant que membre de l'Exécutif national, comment mobiliserez-vous les membres du SFPQ?

Rétablir un service de formation en augmentant le nombre de formations disponibles et la diversité des sujets offerts pour permettre aux délégués enforcer leur compréhension des enjeux syndicaux et de leurs responsabilités, puis de mieux les outiller. Élargir certaines formations aux membres pour susciter leur intérêt.

Qu'est-ce qui distingue le SFPQ des autres syndicats?

Être un syndicat indépendant nous permet de conserver notre autonomie, avoir un meilleur contrôle de nos décisions, définir et préserver notre identité, offrir un service plus personnalisé, avoir une structure moins lourde (ce qui favorise l’accessibilité aux services et la communication entre les paliers), possibilité d’être plus réactif.

Parlons popotte! Quelle est la recette gagnante d’un syndicat uni, où ses membres et son personnel administratif travaillent dans un objectif commun mettant de l’avant leurs valeurs syndicales?

Une communication efficace, un climat de travail sain et harmonieux, une ouverture à l’initiative et aux suggestions des parties prenantes (employés comme élus), un leadership inclusif et visionnaire qui permet de rallier tout le monde vers des buts concertés et des valeurs communes, briser les silos et favoriser la coopération, valorisation +++