SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Campagne d'Entraide 2017 - Le personnel et les personnes retraitées de la fonction publique et du secteur parapublic donnent près de 6 M$ aux organismes philanthropiques

La campagne d'Entraide 2017 a permis d'amasser près de 6 millions de dollars grâce à la générosité du personnel et des personnes retraitées de la fonction publique et du secteur parapublic ainsi qu'à celle des professionnels de la santé rémunérés par la Régie de l'assurance maladie du Québec.

Lire l’article

Projet de loi sur le RQAP : Des avancées, mais encore des excluEs!

La Coalition pour la conciliation famille-travail-études, qui représente près de deux millions de femmes et d’hommes, réserve un accueil plutôt tiède au projet de loi déposé ce matin par M. Blais sur des assouplissements au Régime québécois d’assurance parentale puisque certaines familles ont été oubliées. En effet, la Coalition aurait souhaité que le RQAP puisse permettre une plus grande accessibilité aux parents-étudiants et aux personnes proches aidantes. Bien que la Coalition reconnaisse que les parents ont besoin de plus de temps et de flexibilité en matière de conciliation famille-travail-études, elle considère que ces mesures doivent s’inscrire dans une loi-cadre.

Lire l’article

Projet de loi sur les normes du travail : des mesures insuffisantes pour les familles !

La Coalition pour la conciliation famille-travail-études, qui représente près de deux millions de femmes et d’hommes, attendait la sortie de la réforme de la Loi sur les normes du travail avec impatience et compte participer activement aux débats. En réaction au dépôt du projet de loi déposé aujourd’hui par la ministre du travail, Mme Dominique Vien, la Coalition s’attendait à ce que le gouvernement en fasse pas mal plus pour les familles et les proches aidants. « Nous réclamons dix jours de congé payé par année pour raison de maladie ou responsabilités familiales. Le projet de loi en prévoit deux. C’est un début, mais c’est encore insuffisant », souligne Sylvie Lévesque, co-porte-parole de la Coalition. 

Lire l’article

Une rencontre cordiale, mais les femmes attendent des gestes concrets

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, les membres du Collectif 8 mars ont rencontré aujourd’hui le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre responsable de la Condition féminine, Hélène David, afin de leur présenter les huit revendications du 8 mars 2018. Elles ont ainsi fait entendre la voix des 700 000 femmes qu’elles représentent pour demander des engagements fermes en matière d’égalité entre les sexes, tout en respectant l’analyse différenciée selon les sexes. Cette rencontre était une première entre le Collectif et un chef libéral, contexte préélectoral oblige. Celui-ci a d’ailleurs affirmé qu’une telle rencontre entre un premier ministre ou une première ministre du Québec et le Collectif 8 mars devrait être une tradition.

Lire l’article

Le SFPQ réclame des changements au Code de la sécurité routière pour améliorer les interventions d’urgences des patrouilleurs de la route

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) réclame que le Code de la sécurité routière soit modifié afin que les véhicules des patrouilleurs de Transports Québec (MTMDET) puissent bénéficier du statut de véhicule d’urgence lorsque ces derniers répondent à un accident. « Jour et nuit, près de 200 patrouilleurs du MTMDET veillent à la surveillance et à l’entretien en temps réel du réseau routier, ce qui contribue directement à la prévention d’accidents. 

Lire l’article

Sortir l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec de la fonction publique : une fausse bonne idée

Québec, le 6 février 2018 – Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) est préoccupé par la volonté de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ), de sortir son personnel des paramètres de la Loi sur la fonction publique. Dans un avis déposé aujourd'hui à la commission parlementaire mandatée pour étudier le projet de loi no°150 - Loi concernant principalement la mise en œuvre de certaines dispositions des discours sur le budget du 17 mars 2016 et du 28 mars 2017, le SFPQ reconnait la nécessité pour l'ITHQ de développer de nouveaux horizons, mais estime que cette « modernisation » ne doit pas se faire au détriment des droits des travailleuses et des travailleurs de l'organisation. « Si la Loi sur la fonction publique pose effectivement certaines contraintes, c'est parce qu'elle assure le respect des principes de base de l'État de droit de même que l'intégrité de la fonction publique et de son personnel. Elle permet donc l'égalité d'accès de toutes les citoyennes et de tous les citoyens à la fonction publique, l'impartialité et l'équité affectant les fonctionnaires, la contribution optimale des diverses composantes de la société québécoise de même que la prise en compte des attentes exprimées par les citoyens », indique le président général du SFPQ, Christian Daigle. 

Lire l’article

Assouplissement des congés parentaux : Ne soyons pas dupes!

La Coalition pour la conciliation famille-travail-études, qui représente près de deux millions de femmes et d'hommes, réserve un accueil plutôt mitigé à l'annonce du Premier ministre de rendre le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) plus flexible. Bien que la Coalition reconnaisse que les parents ont besoin de plus de temps et de flexibilité en matière de conciliation famille-travail-études elle considère que cette mesure doit s'inscrire dans une vision globale. «Les familles ne doivent pas être réduites à un enjeu électoral et la vision de la conciliation ne doit pas se limiter aux premières années de la vie des enfants», souligne Annik Patriarca, porte-parole de la Coalition.

Lire l’article

Prestations d’assurance-emploi et trou noir : La coalition régionale sur l’assurance-emploi obtient l’appui du ministre Duclos

Les membres de la Coalition du Bas-Saint-Laurent sont somme toute satisfaits de la rencontre qui s’est tenue hier à Québec avec le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos. Celui-ci a été à l’écoute des revendications de la coalition dont fait partie Action Chômage Kamouraska inc., le Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) (CCBSL), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ).

Lire l’article

Communiqués