SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Le SFPQ réclame des changements au Code de la sécurité routière pour améliorer les interventions d’urgences des patrouilleurs de la route

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) réclame que le Code de la sécurité routière soit modifié afin que les véhicules des patrouilleurs de Transports Québec (MTMDET) puissent bénéficier du statut de véhicule d’urgence lorsque ces derniers répondent à un accident. « Jour et nuit, près de 200 patrouilleurs du MTMDET veillent à la surveillance et à l’entretien en temps réel du réseau routier, ce qui contribue directement à la prévention d’accidents. 

Lire l’article

Sortir l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec de la fonction publique : une fausse bonne idée

Québec, le 6 février 2018 – Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) est préoccupé par la volonté de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ), de sortir son personnel des paramètres de la Loi sur la fonction publique. Dans un avis déposé aujourd'hui à la commission parlementaire mandatée pour étudier le projet de loi no°150 - Loi concernant principalement la mise en œuvre de certaines dispositions des discours sur le budget du 17 mars 2016 et du 28 mars 2017, le SFPQ reconnait la nécessité pour l'ITHQ de développer de nouveaux horizons, mais estime que cette « modernisation » ne doit pas se faire au détriment des droits des travailleuses et des travailleurs de l'organisation. « Si la Loi sur la fonction publique pose effectivement certaines contraintes, c'est parce qu'elle assure le respect des principes de base de l'État de droit de même que l'intégrité de la fonction publique et de son personnel. Elle permet donc l'égalité d'accès de toutes les citoyennes et de tous les citoyens à la fonction publique, l'impartialité et l'équité affectant les fonctionnaires, la contribution optimale des diverses composantes de la société québécoise de même que la prise en compte des attentes exprimées par les citoyens », indique le président général du SFPQ, Christian Daigle. 

Lire l’article

Assouplissement des congés parentaux : Ne soyons pas dupes!

La Coalition pour la conciliation famille-travail-études, qui représente près de deux millions de femmes et d'hommes, réserve un accueil plutôt mitigé à l'annonce du Premier ministre de rendre le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) plus flexible. Bien que la Coalition reconnaisse que les parents ont besoin de plus de temps et de flexibilité en matière de conciliation famille-travail-études elle considère que cette mesure doit s'inscrire dans une vision globale. «Les familles ne doivent pas être réduites à un enjeu électoral et la vision de la conciliation ne doit pas se limiter aux premières années de la vie des enfants», souligne Annik Patriarca, porte-parole de la Coalition.

Lire l’article

Prestations d’assurance-emploi et trou noir : La coalition régionale sur l’assurance-emploi obtient l’appui du ministre Duclos

Les membres de la Coalition du Bas-Saint-Laurent sont somme toute satisfaits de la rencontre qui s’est tenue hier à Québec avec le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos. Celui-ci a été à l’écoute des revendications de la coalition dont fait partie Action Chômage Kamouraska inc., le Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) (CCBSL), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ).

Lire l’article

Rémunération des salariés de l’État québécois - Le retard persiste

Loin d’être les «privilégiés» que certains prétendent, les employés de l’État québécois accusent un retard persistant sur le plan de la rémunération par rapport à l’ensemble des autres salariés québécois, déplore le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ). L’organisation réagit ainsi au rapport de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) rendu public ce matin. On y apprend notamment que le salaire versé pour un emploi comparable dans le secteur public québécois est inférieur de 13,9 % en moyenne par rapport au salaire octroyé partout ailleurs. Même si on prend en considération l’ensemble des avantages sociaux, l’écart sur le plan de la rémunération globale est de 8,6 % en défaveur de l’administration québécoise.

Lire l’article

Rapport du vérificateur général sur le Ministère de l’Immigration, de la diversité et de l’inclusion : le SFPQ demande un retour à un réel accompagnement des nouveaux arrivants

À la suite des constats catastrophiques de la vérificatrice générale du Québec concernant la francisation, le SFPQ considère que le ministère de l’Immigration, de la diversité et de l’inclusion (MIDI) devrait redevenir maître d’œuvre des différents services de francisation offerts au Québec. 

Lire l’article

Manifestation devant le Parlement du Québec : De vraies solutions réclamées par le collectif Échec aux paradis fiscaux

Le collectif Échec aux paradis fiscaux tient une manifestation aujourd’hui devant le Parlement du Québec afin de réclamer de vraies solutions contre le recours aux paradis fiscaux. Les revendications du collectif trouvent écho au sein de la population québécoise comme en témoignent les résultats d’un sondage commandé par le collectif et rendu public aujourd’hui. 

Lire l’article

Lutte à la pauvreté et revenu minimum garanti : une mise en garde au gouvernement québécois

Le troisièmePlan d’action gouvernemental en matière de lutte à la pauvreté et à l’exclusion socialeest attendu cet automne et le gouvernement a laissé entendre qu’un projet de revenu minimum garanti pourrait en faire partie. Aujourd’hui, le Collectif pour un Québec sans pauvreté, accompagné des représentantes et représentants de cinq organisations, a dévoilé une déclaration de principes sur le revenu minimum garanti (RMG) qui se veut une mise en garde au gouvernement. Car malheureusement, rien ne garantit que son éventuel projet de RMG sera un outil de progrès social. 

Lire l’article

Communiqués