SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Représentants politiques

  • Lina Chiasson Première vice-présidente 418 566-6591, poste 564 Par courriel En savoir plus
  • Céline Bonneau Présidente régionale par intérim 418 566-6591, poste 563 Par courriel En savoir plus
  • Mélanie Simard Représentante régionale politique par intérim 418 566-6591, poste 562

Représentant technique

Représentantes à la condition féminine

  • Nancy Tardif Représentante régionale
  • Josiane Appleby Adjointe à la condition féminine
  •   Vacant Adjointe à la condition féminine

Représentant(e) jeune

Les comités

  • Observatoire Bas-Saint-Laurent — Côte-Nord — Gaspésie et les Îles En savoir plus
Section réservée

» Pour nous joindre

Bureau régional du Bas-Saint-Laurent — Côte-Nord — Gaspésie et les Îles

159, rue St-Pierre, bureau 306
Matane (Québec) G4W 2B8
Téléphone : 418 566-6591 ou 1 888 566-6591

Télécopieur : 418 566-8930
Courriel 

Questions ou commentaires : communication@sfpq.qc.ca
Obtenir les coordonnées de votre section : communication@sfpq.qc.ca
Protectrice des droits des femmes : renee.binette@live.ca
Effectuer un changement d’adresse
Devenir membre
Pourquoi dois-je m'impliquer?

Nouvelles régionales

Toutes les nouvelles

SIGNATURE CONVENTION COLLECTIVE

Signature convention collective

À la fin du mois de mars dernier, les membres des accréditations Fonctionnaires, Ouvriers et de l’Agence du revenu du Québec ont entériné l’entente de principe intervenue entre le Conseil du Trésor et les organisations syndicales.

Depuis ce temps, plusieurs rencontres ont eu lieu entre les deux parties afin de parapher les textes de l’entente. À la table centrale, il est important de noter que les syndicats se sont entendus avec le Conseil du Trésor afin que la signature de la convention se fasse avant l’automne. Nous estimons donc que la convention sera signée sous peu. Actuellement, la partie syndicale est en attente des textes du Conseil du trésor. Ces derniers devront être validés par le SFPQ afin de s’assurer de leur conformité à ce qui a été négocié, ce qui fait que nous ne pouvons confirmer une date de signature pour le moment. Cependant, dès que nous aurons des validations à ce sujet, nous diffuserons l’information sur nos différentes plateformes.

Un processus long

Rappelons que la signature d’une convention est un processus relativement long. Lors de la dernière négociation en 2010, le délai entre la fin de la tournée de vote sur l’entente et la signature de la convention avait été d’environ cinq mois. Toutefois, nous espérons que cette fois-ci, l’attente sera plus courte.

Application de la convention collective

Une fois la convention collective signée, l’employeur dispose de 90 jours afin d’appliquer la convention collective ce qui inclut tous les paramètres salariaux (augmentation salariale, montant forfaitaire, etc.)

Si vous avez une question à adresser au SFPQ, prière d’utiliser ce courriel : communication@sfpq.qc.ca.

Lire l’article Commentaires (0)

Un gouvernement sans coeur

mon CNW

 

Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec

 

Transmis par le Groupe CNW le : 31 Mars 2016 12:27

 

Un gouvernement sans cœur pour son personnel occasionnel, déplore le SFPQ

QUÉBEC, le 31 mars 2016 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) dénonce l'attitude cavalière du gouvernement du Québec envers son personnel occasionnel. En effet, pour des milliers de travailleuses et de travailleurs occasionnels au sein de l'appareil public québécois, le 31 mars signifie la fin de leurs contrats de travail. Or, des gestionnaires refusent de dire aux membres du personnel occasionnel si cette journée est leur dernière à l'emploi dans leur ministère ou organisme. « On demande aux gens de se présenter au bureau demain matin, le premier avril, sans savoir s'ils auront ou non encore un emploi. C'est un manque flagrant de sensibilité à l'égard de nos membres. Quel genre d'employeur traite ses employés de la sorte en 2016 au Québec », s'indigne la présidente générale d! u SFPQ Lucie Martineau.

Cette pratique des gestionnaires est d'autant plus questionnable que des ententes visant le personnel occasionnel ont été conclues entre le Secrétariat du Conseil du trésor et le SFPQ en vue du renouvellement des conventions collectives des accréditations Fonctionnaire et Ouvriers. Ainsi, plusieurs travailleuses et travailleurs sont dans l'attente d'une confirmation afin d'obtenir un poste permanent. «La mise à pied, si près de l'obtention d'un poste permanent, est non seulement déplorable, mais nous nous questionnons sur la légalité du geste. C'est pourquoi nous avons demandé un avis juridique afin de statuer rapidement sur les droits de nos membres et les obligations de l'employeur dans le processus de dotation en cours », explique Madame Martineau

Le SFPQ est un syndicat indépendant qui regroupe environ 42 000 membres à travers le Québec, dont quelque 31 000 d'entre eux sont issus de la fonction publique québécoise et répartis comme suit : près de 27 000 employés de bureau et techniciens et environ 4 000 ouvriers travaillant au sein de divers ministères et organismes. Les 11 000 autres membres proviennent du secteur parapublic.

 

SOURCE Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec

Lire l’article Commentaires (0)