SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Depuis plus de 55 ans, le SFPQ oeuvre à la défense des intérêts de ses membres et des services publics. Si, après un demi-siècle, les objec­tifs pour lesquels lutte le SFPQ demeurent inchangés, les moyens déployés pour les atteindre ont beaucoup évolué.

Au fil du temps, les besoins des membres du SFPQ se sont transformés et l’organisation s’y est adaptée.

  • Équité salariale;
  • formation de la structure militante;
  • mise en application et représentations pour un contrat d’assurance collective de soins et de médicaments;
  • négociations;
  • prévention en santé et en sécurité du travail;
  • recherche et défense des services publics;
  • re­présentation légale lors d’accidents de travail et de maladies professionnelles;
  • travaux de classification
  • et développement de communications numériques :

autant de spécialités rendues nécessaires par l’émer­gence de droits nouveaux pour les travailleuses et les travailleurs ainsi que par les attaques incessantes, de toutes parts, contre les services publics. Ces services, tous issus de décisions d'instances, font la crédibilité, la force et la fierté du SFPQ. Certes, le coût de ces services supplémentaires est important. Par exemple, une seule expertise médicale permet­tant de défendre un membre blessé à son travail coûte entre 1 300 $ et 2 000 $.

Le travail de représentation du SFPQ s’est aussi large­ment diversifié. Aujourd'hui, le Syndicat négocie et défend l’application de 44 conventions collec­tives, partout sur le territoire québécois, dont la plupart sont issues du morcellement de la fonc­tion publique. Bref, le SFPQ offre aujourd’hui une diversité de services beaucoup plus grande qu’en 1968 et doit faire face à de nombreux nouveaux défis.

Or, en plus de 55 ans, le taux de cotisation syn­dicale est demeuré inchangé à 1,3 %. Contrairement à presque toutes les autres orga­nisations syndicales, jusqu’à maintenant, le SFPQ a évité de demander une contribution supplé­mentaire à ses membres.

Aujourd’hui, à cause des mesures d’austérité imposées dans les dernières années qui ont réduit significativement le nombre de ses membres, le SFPQ est contraint de demander une légère hausse de sa cotisation syndicale de 0,15% pour assurer sa pérennité et celle de ses services.


Capsule d’information sur la hausse de la cotisation


Foire aux questions

La foire aux questions saura répondre à vos interrogations. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à contacter votre personne déléguée du SFPQ.


Calculatrice pour estimer la hausse de la cotisation