SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Accident de travail

 
 

Pour obtenir des réponses pertinentes et rapides, consultez le site Web PSST - Moi, j'y pense tout le temps. Une référence unique (et gratuite) en santé et sécurité du travail. 

Que faire si je suis victime d’un accident de travail? 
  1. Avertissez immédiatement un collègue de travail, un membre du comité de santé et de sécurité ou la personne responsable du registre des accidents.

    Les premiers secours doivent vous être prodigués le plus tôt possible. Il est très important de faire consigner l’événement, le nom des témoins et les premiers soins que vous avez reçus dans le registre d’accident.

  2. Avertissez ou demandez à quelqu’un d’avertir votre supérieur immédiat rapidement.

  3. Consultez un médecin le plus rapidement possible.

    Pour l’admissibilité de votre réclamation à la CNESST, il est essentiel de consulter un médecin le plus rapidement possible, idéalement la journée même de l’accident, et ce, malgré les délais d’attente des cliniques et des centres hospitaliers.

  4. Dites au médecin qu’il s’agit d’un accident de travail. Celui-ci devra remplir une attestation médicale initiale.

    Cette attestation certifie que vous avez consulté immédiatement un médecin pour une blessure. Le diagnostic du médecin est indiqué sur l’attestation. Le médecin y a également inscrit votre aptitude ou non à continuer à travailler et, le cas échéant, la durée de l’arrêt de travail.

  5. Remplissez le formulaire Réclamation du travailleur. Transmettez-le à votre employeur et à la CNESST, accompagné de l’attestation médicale.

  6. Présentez-vous aux rendez-vous médicaux et aux traitements demandés par votre médecin.

 
Est-ce que mon employeur peut m’affecter à d’autres tâches?

Oui. Mais votre médecin devra approuver les différentes tâches que vous êtes apte à accomplir dans le cadre de votre réaffectation.

 Serai-je payé la journée de mon accident?

Oui. Votre employeur doit vous payer les heures prévues à votre contrat de travail pour cette journée.


 Que faire si la CNESST refuse ma réclamation? 

Vous devez contester le refus de votre réclamation par écrit dans un délai de 30 jours et en aviser votre syndicat le plus rapidement possible.

 Que faire si mon employeur conteste mon admissibilité à la CNESST?


Rapidement, vous en avisez votre bureau régional du SFPQ.

En savoir plus sur le sujet.