SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Services publics

Le personnel diminue et les délais augmentent à la Régie de logement, constate le SFPQ

Québec, le 26 mai 2016 –  Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) est d’avis que les solutions pour diminuer l’attente à la Régie du logement du Québec (RLQ) sont simples et connues : cesser de couper dans le personnel de bureau qui s’occupe au quotidien du rôle d’audition et qui contribue par son travail à maximiser le temps de travail des régisseurs. Au cours des deux dernières années, de 2014 à 2016, le nombre d’employés à la Régie du logement, représentés par le SFPQ, est passé de 143 à 122. Une diminution de 15 %. 

Lire l’article
/ Vie syndicale

SFPQ Express - Mai 2016

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec est fier de vous présenter les nouvelles publications de ses bulletins des Forums. 

Pour y avoir accès, cliquez sur les liens ci-dessous.

Bulletin - Forum Culture et organismes de service - Mai 2016

Bulletin - Forum Récréotourisme - Mai 2016

Bulletin - Forum Ouvriers - Mai 2016

Bulletin - Forum Fonctionnaires - Mai 2016

Bulletin- Forum Revenu - Mai 2016

Lire l’article
/ Négociation

Entente de principe à l’École nationale de police du Québec

Nicolet, le 25 mai 2016 – Le personnel de l’École nationale de police du Québec (ÉNPQ), représenté par le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), se prononcera d’ici la mi-juin sur une entente de principe intervenue le 24 mai entre les parties patronale et syndicale. Aucune information ne sera donnée d’ici là afin que tous les membres puissent avoir les explications simultanément. Entre temps, les moyens de pression entrepris au cours des dernières semaines sont suspendus.


Lire l’article
/ Services publics

Projet de loi 70 : Le ministre Blais met des mots dans la bouche des agentes et agents d’aide à l’emploi

Le SFPQ tient à rectifier les faits quant à un supposé appui des agentes et agents d’aide des centres locaux d’emploi (CLE) au projet de loi 70 sur l’aide sociale et à l’approche coercitive du Programme objectif emploi. En commission parlementaire, le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, a affirmé à plusieurs reprises avoir rencontré des agentes et agents d’aide qui lui auraient exprimé être en accord avec sa réforme.


Lire l’article
/ Services publics

Le gouvernement accélère le démantèlement du réseau des centres locaux d'emploi, déplore le SFPQ et Projet Genèse

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et Projet Genèse déplorent l'abolition de services directs dans différents Centres locaux d'emploi (CLE) de Montréal. Selon ce qu'a pu apprendre le SFPQ, la récente trouvaille du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) sera de rediriger les bénéficiaires de l'aide sociale pour les dossiers de conformité vers seulement deux points de services pour toute la région Montréalaise.


Lire l’article
/ Conditions de travail

Rapport de recherche sur les centres d'appels dans la fonction publique et parapublique du Québec

Depuis plusieurs années, des membres du SFPQ travaillant dans les centres d’appels interpellent la structure syndicale au sujet de la dégradation de leurs conditions de travail. Déjà en 2008, le Journal SFPQ publiait un dossier spécial sur la question des centres d’appels. On y faisait état d’une standardisation et d’une déshumanisation des services, en plus d’un climat de stress et de course à la performance qui minait la qualité de vie au travail des employées et employés.  Pour lire le rapport de recherche, cliquez ici! Pour lire l'article du Devoir sur ce dossier, cliquez ici!


Lire l’article
/ Vie syndicale

SIGNATURE CONVENTION COLLECTIVE

Signature convention collective

À la fin du mois de mars dernier, les membres des accréditations Fonctionnaires, Ouvriers et de l’Agence du revenu du Québec ont entériné l’entente de principe intervenue entre le Conseil du Trésor et les organisations syndicales.

Depuis ce temps, plusieurs rencontres ont eu lieu entre les deux parties afin de parapher les textes de l’entente. À la table centrale, il est important de noter que les syndicats se sont entendus avec le Conseil du Trésor afin que la signature de la convention se fasse avant l’automne. Nous estimons donc que la convention sera signée sous peu. Actuellement, la partie syndicale est en attente des textes du Conseil du trésor. Ces derniers devront être validés par le SFPQ afin de s’assurer de leur conformité à ce qui a été négocié, ce qui fait que nous ne pouvons confirmer une date de signature pour le moment. Cependant, dès que nous aurons des validations à ce sujet, nous diffuserons l’information sur nos différentes plateformes.

Un processus long

Rappelons que la signature d’une convention est un processus relativement long. Lors de la dernière négociation en 2010, le délai entre la fin de la tournée de vote sur l’entente et la signature de la convention avait été d’environ cinq mois. Toutefois, nous espérons que cette fois-ci, l’attente sera plus courte.

Application de la convention collective

Une fois la convention collective signée, l’employeur dispose de 90 jours afin d’appliquer la convention collective ce qui inclut tous les paramètres salariaux (augmentation salariale, montant forfaitaire, etc.)

Si vous avez une question à adresser au SFPQ, prière d’utiliser ce courriel : communication@sfpq.qc.ca.

Lire l’article
/ Négociation

Signature convention collective

À la fin du mois de mars dernier, les membres des accréditations Fonctionnaires, Ouvriers et de l’Agence du revenu du Québec ont entériné l’entente de principe intervenue entre le Conseil du Trésor et les organisations syndicales. Depuis ce temps, plusieurs rencontres ont eu lieu entre les deux parties afin de parapher les textes de l’entente. À la table centrale, il est important de noter que les syndicats se sont entendus avec le Conseil du Trésor afin que la signature de la convention se fasse avant l’automne. Nous estimons donc que la convention sera signée sous peu.

Lire l’article