SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Laïcité de l'État

Débat sur la laïcité du Québec : 23 novembre - UQAM

Le Mouvement Laïque  Québécois (MLQ) organise un débat publicintitulé « Québec laïque? », à l’UQAM, dans le cadre de la commission citoyenne multimodale pour les droits et l’harmonisation des relations interculturelles. Un projet de recherche-action dirigé par Mireille Tremblay, professeure au département de communication sociale et publique. Ce projet réunit des partenaires du domaine de l’intervention, des chercheurs, ainsi que l’Observatoire Québécois pour la Démocratie (OQD), le Groupe d’études et de recherches axées sur la communication internationale et interculturelle (GERACII) et le Laboratoire de communautique appliquée (Col@b).

Lire l’article
/ Laïcité de l'État

Dossier sur la laïcité et pétition

La laïcité est un sujet controversé et émotif, car elle concerne la vision que nous avons de la vie, nos croyances et nos incroyances. Pour mieux débattre de la question dans ses rangs, le SFPQ a décidé de produire un dossier intitulé La laïcité, un devoir de cohérence, faisant appel à la rationalité. Ce dossier réalisé par Jacques Beaumier, conseiller à la recherche au SFPQ a été publié dans le Journal SFPQ en mars 2010, mais demeure toujours d'actualité. Le SFPQ invite ses membres à consulter cette série d'articles et à signer la pétition sur la laicité de l'État de l'Assemblée nationale avant le 26 juillet 2012.

Lire l’article
/ Laïcité de l'État

La laïcité : un débat en perpétuel ébullition

Le SFPQ a pris position en faveur d’une laïcité claire, sans ambiguïté.  L’actualité apporte de l’eau à notre moulin.  La religion, toutes les religions, et la lutte des femmes pour l’égalité font un très mauvais ménage. Le Conseil du statut de la femme allait dans ce sens dans un avis récent  intitulé : Affirmer la laïcité, un pas de plus vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.  Le 2 mai, dans Le Devoir, Taslima Nasreen témoigne de cette lutte acharnée contre l’exploitation des femmes par les religions, et ce, au péril de sa vie.  Elle se présente comme une femme laïque, féministe et humaniste.  Un article à lire absolument.

Lire l’article
/ Laïcité de l'État

Laïcité : Le SFPQ endosse les positions du Conseil du statut de la femme

QUÉBEC - Le Syndicat de la fonction publique du Québec réitère son appui et endosse la position du Conseil du statut de la femme réclamant la laïcité totale de l'État québécois. Pour la présidente générale du SFPQ, Lucie Martineau, les règles doivent être limpides afin que les femmes et les hommes travaillant au sein de la fonction publique québécoise puissent s'exécuter sans la présence de signes religieux ostentatoire ou d'accommodements de toutes sortes.

Lire l’article
/ Laïcité de l'État

Laïcité : Deux approches s’affrontent

Depuis le dépôt du rapport de la Commission Bouchard-Taylor en mai 2008, la question qui anime le débat public ne porte plus, comme au début des années 1960, sur le pour et le contre de la laïcité, même si certains évêques aimeraient bien ramener cette polémique, mais plutôt sur quelle laïcité devrions-nous adopter? Certains s’opposent même à l’idée qu’il y aurait différents modèles de laïcité. Survol d’un débat passionné.

 

Lire l’article
/ Laïcité de l'État

De l'abandon de la fête-dieu à l'acceptation du Ramadan

Dans l’inconscient collectif des Québécoises et des Québécois, l’Église catholique et ses rituels feraient partie intégrante de l’identité collective. La fête de Noël, le crucifix du Parlement ou les prières précédant une réunion du conseil municipal, constitueraient des composantes du patrimoine historique. Selon certains, la remise en cause de ces éléments serait la conséquence des nouveaux arrivants qui menaceraient leur culture.

Lire l’article
/ Laïcité de l'État

Rapport Bouchard-Taylor - Une porte ouverte à la présence du religieux dans l'espace public

Après des mois de consultations et de discussions sur les pratiques d’accommodements religieux, les commissaires Gérard Bouchard et Charles Taylor ont finalement accouché, en mai 2007, d’un rapport qui propose une « laïcité ouverte », c’est-à-dire une laïcité qui ouvre la porte à l’expression de la diversité religieuse au sein même des institutions publiques québécoises et qui permet la présence du religieux dans l’espace public.

Lire l’article