SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Négociation

Augmentation salariale dans le secteur public

La croissance économique a été suffisante pour augmenter les salaires de 140 millions de dollars, soit un demi-point. Cette manne arrivera en surplus de l'augmentation de 1% prévue pour le 1er avril. À la signature des conventions collectives en juin 2010, bien des gens avaient des doutes quant à la formule compliquée prévue pour bonifier les dispositions pécuniaires en cas de bonne performance économique, nous apprend La Presse.

Québec a prévu que ces «majorations» seraient accordées si le produit intérieur brut (PIB) nominal (y compris l'inflation) augmentait de plus de 4,2%, une cible qui tablait sur un rythme de croissance plutôt exceptionnel au cours des 20 années précédentes, ont alors convenu les deux parties.

Québec a signé une convention de cinq ans - sans gel salarial - comprenant des augmentations totalisant 7%. À l'époque, le premier ministre Charest a insisté sur cette clause plutôt novatrice pour un contrat du secteur public: «C'est un changement de perspective et de culture qui est fondamental pour tous les Québécois. Nous sommes réunis autour d'une même volonté pour développer notre économie», a-t-il soutenu. Lire la suite dans La Presse.

Si vous avez une question à adresser au SFPQ, prière d’utiliser ce courriel : communication@sfpq.qc.ca.