SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

Le SFPQ œuvre aux côtés de plusieurs organisations syndicales et groupes de la société civile que voici :

Alliance sociale  

L’Alliance sociale s’oppose au désengagement de l’État, à la privatisation des services publics, au laisser-faire économique et à l’idéologie du marché-roi. Elle lutte pour un État fort qui s’appuie sur une fonction publique mobilisée et compétente qui est à la base d’une économie dynamique et d’une meilleure redistribution de la richesse. 

Association québécoise pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (ATTAQ-Québec)  

L’Association vise la reconquête par les citoyens du pouvoir démesuré que le monde financier exerce sur la vie politique, économique, sociale et culturelle. Elle milite pour l’adoption de la taxe Robin des bois, soit un prélèvement de 0,05 % sur les opérations financières afin de lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. 

Centre international de solidarité ouvrière (CISO)  

La mission du CISO est d’encourager la solidarité internationale en renforçant les liens entre les travailleurs d’ici et d'ailleurs pour le respect de leurs droits, de meilleures conditions de travail et la promotion d’une société démocratique.

Pour appuyer sa mission, le Centre produit des outils de formation et organise une foule d’activités de promotion et de réseautage, dont notamment des formations sur le droit international et les réalités mondiales, des stages internationaux (Mexique, Haïti, Afrique) et des échanges avec des syndicats de ces pays. 

Coalition québécoise contre les ateliers de misère (volet du CISO)  

Cette table de concertation du CISO lutte pour l’élimination des ateliers de misère dans le monde et pour l’amélioration des conditions de travail. On trouve des ateliers de misère notamment dans le secteur du vêtement et du textile, de l’électronique et dans les agences de placement.

La Coalition se spécialise aussi dans la responsabilité sociale des organisations (RSO) et les politiques d’approvisionnement responsable (PAR). Elle tente de faire respecter les conditions de travail minimales prévues par des conventions internationales, de même que la loi sur les normes du travail au Québec. 

Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics  

Regroupés sous cette coalition, différentes organisations  communautaires, syndicales, étudiantes et féministes revendiquent l’accès à des services publics de qualité, lesquels auront un impact positif sur les causes de la pauvreté. Afin d’y arriver, la coalition propose des projets et des politiques qui permettraient de renflouer, sur une base équitable, les coffres de l’État. 

Collectif pour un Québec sans pauvreté  

Le Collectif fait de la lutte à la pauvreté une priorité sociale et gouvernementale, au-delà de toute partisanerie politique. Il rassemble plusieurs acteurs sociaux désirant évoluer vers un Québec sans pauvreté.

Pour lutter contre la pauvreté, le Québec s’est doté d’un outil majeur : la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Le Collectif propose des actions pour atteindre l’objectif de 2013 fixé par la Loi, soit de figurer parmi les nations industrialisées où il y a le moins de personnes en situation de pauvreté.

Le Collectif s’oppose aux décisions qui détériorent les conditions de vie des personnes. Celes-ci se concrétisent par le développement d’argumentaires, de prises de position médiatisées, d’animations ainsi que de représentations auprès de divers milieux sociaux, économiques et politiques. 

Coalition Eau secours  

La Coalition Eau secours revendique une gestion responsable de l’eau. Elle intervient pour la protection des investissements réalisés dans les infrastructures publiques de l’eau afin qu’elles ne soient ni bradés ni liquidés en faveur de l’entreprise privée. 

Coalition en faveur de l’équité salariale  

Née au début des années 1990, la Coalition a été formée dans le but d’obtenir une loi proactive en matière d’équité salariale. Elle regroupe des organismes de femmes venant en aide aux salariées non syndiquées, des syndicats, des centrales syndicales et des spécialistes en équité salariale. L’annonce, au printemps 2010, par le gouvernement du Québec de l’abolition de la Commission a amené cette coalition à reprendre la lutte.

Entraide  

La campagne Entraide se déroule à l’automne et permet de recueillir des dons qui sont ensuite remis aux trois grandes familles philanthropiques, que sont les 18 Centraide du Québec, Partenairesanté-Québec et ses 16 membres ainsi que la Croix-Rouge canadienne – Division du Québec. Les employés du gouvernement du Québec peuvent y participer en demandant que soit retenu sur leur salaire un montant x. Le SFPQ, membre de son conseil d’administration, apporte sa contribution par un montant égal à celui recueilli par chaque région administrative. 

Fédération des femmes du Québec (FFQ)  

La Fédération travaille avec d’autres groupes pour favoriser le développement de la pleine autonomie des femmes et la reconnaissance véritable de l’ensemble de leurs contributions à la société. La FFQ est un organisme non partisan qui exerce un rôle de concertation et de mobilisation au sein du mouvement des femmes. 

Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés  

La Fondation contribue à l’amélioration substantielle des soins prodigués aux grands brûlés du Québec. 

Institut de recherche sur le français en Amérique (IRFA)  

L’IRFA effectue des recherches sur des sujets touchant diverses facettes de la question linguistique. Il institut anime diverses activités de rayonnement scientifique et de formation du grand public. 

Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS)  

L'IRIS, un institut de recherche à but non lucratif, indépendant et progressiste, a une double mission : d’une part, il produit des recherches et des publications sur les grands enjeux socio-économiques de l’heure (fiscalité, pauvreté, mondialisation, privatisations, etc.) afin de s’opposer au néolibéralisme; d’autre part, ses chercheurs offrent leurs services aux groupes communautaires, écologistes et aux syndicats pour des projets de recherche ou la rédaction de mémoires.

L’Institut mène aussi des recherches économiques pour bâtir des argumentaires dans le but de contrer le démantèlement de l’État. Par exemple, il a démontré qu’un régime d’assurance médicaments universel engendrerait une économie d’argent pour la population québécoise. 

L’Internationale des services publics (ISP)  

L’Internationale des services publics (ISP) défend les services publics de qualité, les droits syndicaux, l’égalité hommes-femmes et l’équité dans l’emploi, les alternatives publiques à la privatisation, la justice sociale dans le monde du travail, la réduction de la pauvreté et l’allègement de la dette. 

Les Amis de l’Aut’journal  

Les Amis de l'Aut'journal ont pour but d’assurer un financement régulier et stable de ce journal d’opinion progressiste et syndicale. 

Ligue des droits et libertés  

La Ligue des droits et libertés du Québec est un organisme à but non lucratif qui vise à faire connaître, à défendre et à promouvoir l’universalité, l’indivisibilité et l’interdépendance des droits dans la Charte internationale des droits de l’Homme.

Affiliée à la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme, elle participe à la reconnaissance des droits des personnes réfugiées et immigrantes, à l’abolition de la peine de mort, à la démocratisation de l’accès à la justice, à la création du régime de l’aide juridique et à la mise en place du système de protection de la jeunesse.

Elle prend position et intervient auprès des instances gouvernementales ou autres, tant sur la scène nationale qu’internationale, pour dénoncer les violations de droits de la personne. Elle mène des activités d’information, de formation, de sensibilisation qui font connaître les enjeux de droits pouvant se rapporter à l’ensemble des aspects de la vie en société. 

Mouvement Québec français  

Le Mouvement Québec français regroupe des citoyennes et des citoyens de différentes régions du Québec qui visent à faire du français la véritable langue commune du Québec. Le SFPQ est membre de son conseil d’administration. 

Secrétariat intersyndical des services publics (SISP)  

La mission première du SISP est de faire la promotion des services publics offerts à la population québécoise. Par leurs actions, l’APTS, la CSQ et le SFPQ souhaitent favoriser l’accès à des services publics de qualité, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois. 

» Vous avez besoin d’aide?

Nouvelles Abonnez-vous à nos fils RSS

Toutes les nouvelles

Manifestation du Front commun du secteur préhospitalier

Le 16 mars dernier, cinq organisations syndicales issues du secteur préhospitalier (FPHQ, TASBI, Mido, SPCTAQ, SFPQ) représentant au total plus de 2 000 personnes ont manifesté devant l'Assemblée nationale dans le but que les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux s’assoient à la table de négociation. Pour voir la vidéo de la manifestation, cliquez ici.

Lire l’article Commentaires (0)

Le SFPQ participe au Forum social mondial

Le Forum social mondial 2016 marquera l’histoire comme étant le premier à se tenir dans un pays « du Nord ». Du 9 au 14 août, plusieurs dizaines de milliers de personnes provenant de groupes de la société civile, d’organisations et de mouvements sociaux qui souhaitent contribuer à la construction d’un monde solidaire et durable seront réunies à Montréal. 

Lire l’article Commentaires (0)