SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Alliances

Coup d'envoi d'une tournée de forums citoyens régionaux sur la démocratie au Québec

Le Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN) et ses partenaires de la société civile, en collaboration avec le Parti Québécois, la Coalition avenir Québec, Québec solidaire, Option nationale et le Parti vert du Québec, invitent la population à une série de forums citoyens sur la réforme du mode de scrutin au Québec.

Les partenaires se sont lancés comme objectif de visiter une quinzaine de villes. Pour y parvenir, ils lancent une campagne de sociofinancement afin de récolter 50 000$. La population est invitée à participer aux forums citoyens et à la campagne de sociofinancement en se rendant au www.chaquevoixcompte.com.

Les travaux seront co-présidés par Jean-Pierre Kingsley, ancien directeur général d’Élection Canada de 1990 à 2007, et de Mireille Tremblay, présidente de l’Observatoire québécois de la démocratie. La présence de M. Kingsley et de Mme. Tremblay permettra d’assurer le caractère non partisan du processus. Les commissaires seront issus des partis politiques :

  1. Sylvain Pagé, du Parti Québécois ;
  2. Simon Jolin-Barrette, de la Coalition avenir Québec ;
  3. Manon Massé, de Québec solidaire (Amir Khadir pour le 21 octobre) ;
  4. Sol Zanetti, chef d’Option nationale ;
  5. Alex Tyrell, chef du Parti vert du Québec.

Pour le moment, cinq villes sont confirmées, auxquelles d’autres s’ajouteront en fonction des résultats de la campagne de sociofinancement :

  1. Montréal, le 21 octobre
  2. Saguenay, le 1er novembre
  3. Gatineau, le 4 novembre
  4. Rimouski, le 8 novembre
  5. Québec, le 29 novembre

RAPPEL DES FAITS

  • Le 7 décembre dernier, le MDN et les partis politiques d’opposition se sont entendus pour réaliser une réforme du mode de scrutin à la suite des prochaines élections provinciales ;
  • Le MDN et ses partenaires visiteront le Québec pour aller à la rencontre des Québécoises et des Québécois afin de les entendre sur les modalités d’un nouveau mode de scrutin qui susciteraient le plus grand consensus ;

CITATIONS

« En décembre 2016, nous avons obtenu un consensus historique entre cinq partis politiques afin de réformer notre mode de scrutin. Nous en sommes fiers. Nous allons maintenant à la rencontre de la population afin d’étendre ce consensus. Leurs commentaires, observations et propositions sont importants pour nous », déclare Sylvain Pagé, porte-parole de l’opposition officielle responsable de la réforme des institutions démocratiques.

« Dans un esprit de préserver la confiance des Québécois envers notre système démocratique, il faut absolument jeter les bases d’une réforme du mode de scrutin basée sur une représentation efficace. Tous les partis doivent travailler à l’unisson pour sensibiliser l’ensemble des acteurs de la société québécoise à bâtir un système dont les Québécois seront fiers », ajoute Simon Jolin-Barrette, porte-parole de la Coalition avenir Québec pour la réforme des institutions démocratiques.

« Québec solidaire travaille de façon assidue depuis sa fondation en 2006 à réformer le mode de scrutin québécois. On vit encore à l'ère du régime britannique avec notre mode de scrutin uninominal à un tour! Il serait temps que nous entrions dans le 21e siècle. Mais alors que QS, le PQ, la CAQ, ON et le PVQ se sont entendus pour revoir ce mode de scrutin s'ils sont au gouvernement en 2018, le seul parti tournant le dos à ce consensus historique, le Parti libéral du Québec, continue de regarder ailleurs. Dans les prochaines semaines, des Québécois.es de tout le territoire le rappelleront à l'ordre », affirme Manon Massé, porte-parole de Québec solidaire en matière de réforme des institutions démocratiques.

« On a souvent fait confiance à un seul parti pour changer le mode de scrutin. Or, l'histoire nous a montré que c'était insuffisant. La présente tournée est une première au Québec. Cette démarche citoyenne et réunissant plusieurs partis pourrait réussir là où des partis isolés ont abandonné », a ajouté Sol Zanetti, chef d’Option nationale.

« L’ élaboration d’un consensus clair au sein des principaux partis politiques avant les élections de 2018 est, selon nous, la meilleure façon de s’assurer que cette réforme soit adoptée, dans le cas où une ou plusieurs de nos formations politiques formeraient le prochain gouvernement », déclare Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec.

« À la fin de l’année dernière, nous avons formé une coalition historique. Aujourd’hui, nous allons visiter les régions du Québec pour rallier la population et former un mouvement populaire », affirme Jean Sébastien Dufresne, président du MDN.

« C’est pour moi un honneur de me joindre à cette vaste consultation sur l’avenir de la démocratie québécoise. J’ai bien hâte de diriger les travaux qui nous permettront d’améliorer notre vie démocratique », a ajouté Jean-Pierre Kingsley, co-président de la tournée de forums citoyens Chaque voix compte.

Si vous avez une question à adresser au SFPQ, prière d’utiliser ce courriel : communication@sfpq.qc.ca.