SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Régime de retraite

Retraite Québec- Meilleurs services aux usagers ou compression à venir, questionne le SFPQ

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) a fait part, cet après-midi, de ses inquiétudes devant la commission parlementaire mandatée pour étudier le projet de loi no 58, Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurances et la Régie des rentes du Québec. Bien qu’il ne s’oppose pas à cette fusion, qui créera l’organisme Retraite Québec, le SFPQ demeure néanmoins préoccupé des potentiels impacts de la fusion tant pour les citoyens, les participants, les bénéficiaires que pour le personnel.

Lire l’article
/ Régime de retraite

Le régime de retraite du secteur public en excellente santé, estime le Front commun

Avec un taux de capitalisation qui atteint maintenant 98,4 %, le Front commun constate que le Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) est en excellente santé financière et est pleinement en mesure de répondre à ses engagements actuels et futurs. C’est ce qui ressort de la plus récente mise à jour annuelle de l’évaluation actuarielle du RREGOP, dévoilée aujourd’hui par la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurances (CARRA).

Lire l’article
/ Régime de retraite

Le SISP s’oppose au projet de Loi 3 et invite la population à manifester

Devant la détermination du gouvernement Couillard à revoir à la baisse les conditions de travail des employés municipaux et à imposer ses solutions mur-à-mur, le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) joint sa voix à l’ensemble des organisations s’opposant au projet de Loi 3 et invite la population à manifester à Montréal le 20 septembre prochain.

Lire l’article
/ Régime de retraite

Le SISP lance une capsule vidéo qui déboulonne les mythes sur la retraite

Le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) lance aujourd’hui une capsule vidéo qui réclame une retraite décente pour tous et qui vise à déboulonner certains des mythes qui entourent la retraite des travailleuses et des travailleurs des services publics. IntituléeUne retraite décente, ce n’est pas un privilège, la capsule est destinée aux membres du SISP, dont la majorité cotise au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP), mais aussi au grand public.

Lire l’article
/ Régime de retraite

Rapport D’Amours : agir pour offrir une retraite décente pour tous

La porte-parole du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP), madame Louise Chabot, présente aujourd’hui à la Commission des finances publiques, les recommandations de l’organisation sur le rapport « Innover pour pérenniser le système de retraite ». Le SISP, qui représente plus de 285 000 employées et employés des services publics, partage l’analyse de la situation et les constats présentés dans le rapport du Comité présidé par Alban D’Amours. L’organisation adhère aussi, dans l’ensemble, aux objectifs poursuivis, aux valeurs retenues et aux principes privilégiés, mais émet néanmoins certaines réserves.

Lire l’article
/ Régime de retraite

Rapport D’Amours - Des pas dans la bonne direction pour le SISP

Le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) accueille favorablement les grandes lignes du rapport D’Amours et considère qu’il contient plusieurs pas dans la bonne direction. Le SISP est essentiellement d’accord avec les principes qui sous-tendent la rente de longévité proposée par le comité dont la participation obligatoire et égalitaire des employeurs à son financement, mais se questionne sur certaines de ses modalités, notamment l’âge avancé de la prise d’effet. « Nous somme globalement satisfaits de l’effort, surtout en ce qui a trait à l’amélioration des revenus de retraite pour l’ensemble de la population »,  souligne la porte-parole du SISP, Carolle Dubé.

Lire l’article
/ Régime de retraite

Rapport D’Amours sur l’avenir du système de retraite québécois - Le SISP souhaite une bonification du régime de la RRQ

Le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) souhaite que les mesures proposées dans le rapport du comité présidé par Alban D’Amours sur l’avenir du système de retraite québécois qui sera dévoilé ce mercredi garantissent une retraite décente à toutes les Québécoises et à tous les Québécois. Pour le SISP, la bonification du régime de la Régie des rentes du Québec (RRQ), qui permettrait d’améliorer les revenus de retraite de l’ensemble des travailleuses et des travailleurs, fait partie des principales solutions à envisager.

« La bonification du régime de la RRQ est beaucoup moins coûteuse que le Régime volontaire d’épargne-retraite (RVÉR) - un soi-disant régime collectif géré par les employeurs, mais auquel ils ne contribuent pas - c’est en outre une mesure simple et équitable pour garantir une retraite décente à tous les Québécois », affirme la porte-parole du SISP, Carolle Dubé.

Lire l’article
/ Régime de retraite

Rapport de recherche de l’IRIS sur le système de retraite - Des constats et des solutions partagés par le SISP

À moins d’un mois du dévoilement du rapport D’Amours, annoncé pour le 17 avril prochain, le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) accueille avec beaucoup d’intérêt le rapport de recherche de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) rendu public aujourd’hui.

Plus particulièrement, la porte-parole du SISP, Carolle Dubé, se dit heureuse de constater qu’une étude sérieuse et indépendante, comme celle de l’IRIS, arrive essentiellement aux mêmes conclusions que le SISP en ce qui concerne l’état général des régimes de retraite à prestations déterminées, et plus spécifiquement ceux du secteur public.

Lire l’article
/ Régime de retraite

Rapport sur les régimes de retraite - Le SISP dénonce la mauvaise foi de la FCEI

À la suite de la publication du rapport Les régimes de pension du secteur public : un train qui déraille? plus tôt aujourd’hui par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) souhaite remettre les pendules à l’heure. En publiant ce brûlot qui mélange à gré les divers régimes du secteur public, la FCEI tente encore une fois d’alimenter la hargne de la population à l’endroit des travailleuses et des travailleurs de l’État. « La FCEI est un lobby de droite. La voilà qui brandit à nouveau le spectre de hausses d’impôt et de diminution des services publics pour faire croire à la population que les régimes à prestations déterminées risquent d’amener l’État à la faillite. Or, c’est loin d’être le cas », déclare la porte-parole du SISP, Carolle Dubé.

Lire l’article