SFPQ - Syndicat de la fonction publique du Québec

/ Condition féminine

Le Collectif 8 mars rencontre la ministre St-Pierre

Le 23 février, les représentantes du Collectif 8 mars, dont la consoeur Denise Boileau, vice-présidente à la défense des services publics, ont rencontré la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Madame Christine St-Pierre, afin d’échanger sur la situation des femmes  au Québec.

Lire l’article
/ Condition féminine

8 mars : journée internationale des femmes

« En cette veille de la Journée internationale des femmes, nous comptons sur le premier ministre pour passer de la parole aux actes et pour favoriser réellement l’égalité entre les sexes. » — Alexa Conradi, porte-parole duCollectif 8 mars et présidente de la Fédération des femmes du Québec (FFQ)

Après  une rencontre, qualifiée de cordiale, le 23 février dernier, avec la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, madame Christine St-Pierre, le Collectif 8 mars demande maintenant au premier ministre Jean Charest d’envoyer un signal clair afin de donner suite aux entretiens du Collectif et de la ministre. 

Lire l’article
/ Condition féminine

Le Parti Conservateur doit cesser de s’acharner sur les femmes

des femmes représentant près de 200 000 travailleuses provenant de six organisations syndicales (APTS, CSQ, CSD, FIQ, SFPQ, SPGQ) se sont dites soulagées de constater le rejet de la motion 312 sur le statut juridique du fœtus. Elles demeurent  toutefois préoccupées par le fait que le tiers des députés de la Chambre des communes aient voté en faveur de cette motion.

Lire l’article
/ Condition féminine

Commission des Nations-Unies sur le statut de la femme - Le SFPQ présent à New York

La vice-présidente et responsable de la condition féminine au Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), Mme Denise Boileau, participe présentement à la 57e session de la Commission de la condition de la femme des Nations-Unies qui a amorcé ses travaux le 4 mars à New York. Mme Boileau fait partie de la délégation canadienne de l'Internationale des services publics (ISP).

Le vendredi 8 mars, les représentantes des syndicats canadiens participeront à une marche afin d’appeler à l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles.

Lire l’article
/ Condition féminine

Une rencontre historique, menottée par les politiques de déficit zéro

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, les représentantes du Collectif 8 mars (APTS, CSD, CSN, CSQ, FFQ, FIQ, FTQ, SFPQ, SPGQ) ont rencontré la première ministre, Pauline Marois ainsi que la ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais afin de faire le point sur l’avancement du droit des femmes à l’égalité et présenter des revendications. «C’est la première fois que le mouvement des femmes rencontre la Première ministre à l’occasion du 8 mars. Nous avons convenu que cela devrait devenir une tradition » indique la porte-parole du Collectif, Alexa Conradi, également présidente de la Fédération des femmes du Québec.

Lire l’article
/ Condition féminine

30 ans déjà!

Cette année, le SFPQ célèbre les 30 ans de luttes féministes de son Comité national des femmes. La vice-présidente du SFPQ responsable de la condition féminine, Denise Boileau, raconte brièvement l’histoire du comité :

Lire l’article
/ Condition féminine

Atteindre l'égalité

Le 4 mars, les membres du Collectif 8 mars, constitué des organisations syndicales et de la Fédération des femmes du Québec, ont rencontré pour une deuxième année consécutive la première ministre du Québec, Pauline Marois, ainsi que la ministre de la Condition féminine, Agnès Maltais.

Lire l’article
/ Condition féminine

Le SFPQ dénonce la violence envers les femmes

Lors du récent Conseil syndical du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), les quelque 300 personnes participantes ont exprimé leur réprobation concernant la violence faite aux femmes ici et ailleurs dans le monde. Certains dossiers de l’actualité ont retenu leur attention.

Lire l’article
/ Condition féminine

Retrait du prix Thérèse-Casgrain du bénévolat : mépris et ignorance de la part du gouvernement Harper

Québec, le 5 août 2014 - Le Comité national des femmes du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec joint sa voix à celle de nombreux citoyens, citoyennes et groupes de la société civile qui ont dénoncé la décision du gouvernement Harper d'abolir le prix Thérèse-Casgrain du bénévolat pour le remplacer par les Prix du Premier ministre pour le bénévolat.

Cette décision aussi arbitraire qu'aberrante, prise discrètement en 2010, s'inscrit dans la triste continuité des gestes obscurantistes posés par ce gouvernement conservateur depuis son élection. 

Lire l’article